16 questions à poser aux développeurs web en entretien d’embauche

Par Robert Half on 19/01/2021

Les développeurs web doivent évidemment posséder de solides compétences techniques, mais en matière de recrutement, les compétences interpersonnelles, dites « soft », des candidats peuvent être aussi importantes que leur maîtrise technologique.

Étant donné que de nombreux professionnels de l’informatique travaillent actuellement chez eux, leur capacité à communiquer clairement et avec tact avec les collègues de leur département ou ceux d’autres divisions également en télétravail peut jouer un rôle décisif dans leur réussite professionnelle.

Pour éviter les coûts élevés qu’implique une erreur de recrutement, vous avez sans doute intérêt à revoir votre manière d’évaluer les candidats. Voici 16 des meilleures questions à poser aux développeurs web pendant un entretien d’embauche, les 10 premières concernant les compétences interpersonnelles.
 

1. Pouvez-vous me parler brièvement de certains projets sur lesquels vous avez travaillé et de l’approche que vous avez adoptée du début à la fin ?

Ce type de questions posées en entretien vous aidera à en savoir plus sur les méthodes de travail du candidat, notamment sur sa façon de centraliser les exigences, de résoudre les problèmes, de gérer le feedback utilisateur, de traiter les contrôles qualité et de collaborer en équipe. Ses réponses vous aideront aussi à savoir s’il est attentif à l’expérience utilisateur.

2. Imaginons que je sois novice en technologie. Pouvez-vous m’expliquer ce qu’est ______ en termes simples ?

Votre nouveau développeur web collaborera probablement avec les autres départements. Autrement dit, il devra interagir efficacement avec des collaborateurs non techniques du marketing, des ventes et d’autres services de l’entreprise. Demandez aux candidats d’expliquer un sujet avec lequel tous les développeurs web sont familiarisés et observez s’ils peuvent communiquer sans recourir au jargon technique. Voici quelques suggestions de concepts à expliquer :

• Modèle MVC
• Design responsive
• Service AWS / Azure
• Interfaces de programmation / API
• Architectures micro-services

Vous pouvez aussi leur demander de comparer et d’exposer les différences entre deux termes associés, par exemple UI versus UX, ou front-end par rapport à back-end, à l’attention d’un public non initié.

3. Avez-vous déjà fait une présentation ?

Comme l’informatique joue un rôle stratégique dans de nombreuses entreprises, la prise de parole en public est une compétence que les développeurs web devraient maîtriser. Votre futur développeur web doit être à l’aise avec les présentations. C’est encore mieux si le candidat a déjà effectué des présentations devant de nombreuses personnes non spécialisées en informatique. Ensuite, posez-lui des questions sur sa manière de réunir et d’organiser les informations, et sur ce qu’il fait pour conserver l’attention du public.

4. Qui est votre modèle dans le monde de la technologie ?

Le candidat admire-t-il les innovateurs ? Les ingénieurs de talent ? Les grands concepteurs ? Les entrepreneurs devenus milliardaires ? Les gens qui font le bien dans le monde ? La réponse à cette question peut vous en dire long sur les ambitions et les valeurs d’un candidat. Elle vous aidera à savoir s’il pourra s’intégrer dans la culture de votre entreprise.

5. Citez un site web ou une application qui vous agace. Que lui reprochez-vous ?

Cette question interroge le candidat sur sa connaissance de l’actualité du développement web et sur sa capacité à résoudre les problèmes. Il ne doit pas se contenter de critiquer le travail de quelqu’un d’autre. Les développeurs web talentueux proposeront des solutions concrètes aux problèmes pratiques, par exemple pour améliorer les temps de chargement ou optimiser l’expérience utilisateur.

6. Que faites-vous quand une application cesse de fonctionner ?

Comme la résolution de problèmes est au cœur du développement web, demandez aux candidats ce qu’ils font quand les choses ne fonctionnent pas correctement. Analysent-ils la situation et ses causes potentielles ? Savent-ils quand demander de l’aide et où aller chercher les réponses ? Comment réagissent-ils quand leur première solution ne fonctionne pas comme prévu ?

7. Parlez-moi d’une expérience où vous avez dû répondre à un feedback négatif.

Les développeurs web gèrent un déferlement de commentaires de la part des bêta-testeurs et des utilisateurs réels. Le candidat idéal doit savoir comment enregistrer ce feedback, l’analyser et le transformer en information exploitable. Écoutez-le attentivement quand il explique comment il a géré la situation et trouvé une solution.

8. Avez-vous déjà été accusé d’une chose dont vous n’étiez pas responsable ?

C’est une question difficile, mais elle vous aidera à jauger l’attitude du candidat face au travail d’équipe. S’il rejette rapidement la faute sur ses collaborateurs, méfiez-vous. Vous avez besoin d’un développeur web diplomate qui ne s’énerve pas à la première contrariété et qui œuvre à trouver des solutions.

9. Quels sont les principaux défis rencontrés quand on travaille sur le front-end d’une application ?

Les développeurs web collaborent étroitement avec toute l’équipe de développement. Ils doivent comprendre la structure des données, les fonctions disponibles, la façon d’appeler les interfaces API et la configuration des services web. Les candidats doivent être capables de parler de l’ensemble du cycle de développement et montrer qu’ils connaissent leur rôle. Cette question permettra de faire la différence entre un vrai développeur web et un concepteur web qui connaît vaguement le langage Java.

10. Parlez-moi des projets sur lesquels vous travaillez (ou avez travaillé) pendant votre temps libre ?

La technologie évolue à toute vitesse. Si vous recherchez un développeur web, choisissez quelqu’un qui investit une partie de son temps libre dans le développement de ses compétences et qui suit de près les tendances émergentes. Les candidats doivent pouvoir discuter de certains projets personnels passés ou actuels, et éventuellement vous les présenter.

11. Avec quelles interfaces API avez-vous déjà travaillé ?

Tous les candidats doivent avoir travaillé avec des API pour des services commerciaux bien établis, par exemple ceux proposés par Twitter, Slack, Dropbox et la suite d’API de Google. Les candidats doivent être capables de dire comment ils appellent des fonctions d’API et intègrent les résultats dans leur conception. Les candidats plus avancés auront peut-être contribué au développement et à la documentation de leurs propres interfaces API. Ceux-ci seront capables de parler de leur collaboration avec l’équipe de développement pour la création d’interfaces sécurisées et performantes.

12. Selon vous, quelles seront les grandes tendances futures du développement web ?

Comme il s’agit d’une question ouverte, les candidats peuvent évoquer des technologies telles que Motion UI, les chatbots de service client utilisant l’intelligence artificielle, la recherche vocale, les améliorations apportées par Google à sa technologie Accelerated Mobile Pages, les menaces de sécurité émergentes ou les techniques d’analyse avancées. Quelle que soit la tendance qu’ils citent, demandez-leur comment celle-ci va selon eux améliorer l’expérience utilisateur. Interrogez-les sur les défis soulevés par cette nouvelle technologie et la manière dont ils pourraient l’intégrer dans leur travail actuel.

13. Avec quels systèmes de gestion de contenu avez-vous travaillé ?

Certains des SGC les plus utilisés incluent WordPress, Joomla et Drupal, qui sont tous des systèmes open-source programmés en PHP et gérés avec une base de données relationnelles comme MySQL. Pour en savoir plus, demandez aux candidats s’ils sont impliqués dans les communautés open-source associées et s’ils y ont déjà contribué.

14. Quelles sont vos compétences en SQL ?

Les développeurs web n’interagissent peut-être pas directement avec une base de données, mais ils doivent comprendre la façon dont les données sont structurées. Toute expérience pratique du langage SQL, par exemple en tant qu’administrateur de bases de données, est un atout précieux.

15. Quelle est la plus grande différence entre le développement mobile et desktop ?

La plupart des gens utilisent leur appareil mobile pour naviguer sur Internet, mais la majorité du travail de développement s’effectue sur un ordinateur de bureau. Un bon candidat doit savoir développer pour les deux plateformes et s’exprimer sur leurs différences cruciales, par exemple la taille de l’écran, la saisie tactile, la limitation du multitâche ainsi que les différents plug-ins de navigateur. Ils doivent aussi savoir créer une excellente expérience utilisateur sur n’importe quelle plateforme.

16. Pouvez-vous trouver l’erreur dans ce code ?

Il est courant de demander aux candidats de rédiger du code à la main pendant un entretien, bien que le contexte ne soit pas idéal. En alternative, vous pouvez imprimer un morceau de code – par exemple une classe Java ou le JavaScript qui la génère – avec des erreurs stratégiquement placées, puis demander aux candidats de le débugger. C’est une méthode rapide pour évaluer leurs connaissances techniques et leur attention aux détails.

En posant ces 16 questions aux développeurs web que vous recevrez en entretien, vous pourrez réduire votre liste de candidats à ceux qui possèdent non seulement les meilleures compétences techniques, mais aussi de solides qualités interpersonnelles. Les développeurs web doués sur ces deux fronts se démarquent particulièrement depuis ces dernières années.

Vous recrutez ? On vous accompagne

Articles récents