7 étapes simples pour rédiger un CV

Par Robert Half on 17/12/2020

La recherche d’emploi peut être un processus pénible et répétitif. Il y a tellement de choses à prendre en compte – recherche d’employeurs potentiels, liste de références professionnelles, préparation des entretiens d’embauche et vérification de la fourchette salariale du type de poste – qu’il peut être tentant de recycler un ancien CV en se contentant d’y ajouter vos récentes expériences professionnelles.

Ne cédez pas à cette tentation. Si vous espérez décrocher un entretien pour le job de vos rêves, vous avez besoin d’un CV personnalisé et actualisé qui retiendra immédiatement l’attention de ses lecteurs. Voici quelques conseils pour perfectionner vos talents dans la rédaction de CV :

1. Rédigez une brève introduction

Toutes les listes de conseils sur la rédaction d’un CV vous diront la même chose : commencez par vos coordonnées. Votre nom, votre numéro de téléphone, votre adresse e-mail et, le cas échéant, des liens vers votre site Web ou votre profil LinkedIn doivent tous apparaître dans l’en-tête du document.

Le haut de la page représente un espace précieux. Pour que les recruteurs ne se contentent pas de jeter un rapide coup d’œil à votre CV, utilisez cet espace pour présenter des informations qui leur donneront envie de poursuivre leur lecture.

Auparavant, les CV incluaient une affirmation objective placée juste sous les coordonnées pour expliquer quel type de poste le candidat recherchait. Aujourd’hui, de nombreux recruteurs et responsables du recrutement s’attendent à un bref paragraphe percutant qui s’apparente plus à la description d’un profil. Considérez ces deux ou trois phrases importantes comme vos 30 secondes d’argumentaire éclair : elles doivent résumer rapidement votre expérience et votre formation tout en mettant en avant vos compétences pour le poste recherché. Vous pourrez développer vos qualifications de manière plus détaillée dans la suite de votre CV et dans votre lettre de motivation.

2. Démontrez votre impact

L'essentiel de votre CV doit se focaliser sur votre expérience professionnelle. Énumérez vos emplois passés par ordre chronologique, du plus récent au plus ancien. Adoptez une approche axée sur les résultats pour décrire vos fonctions et vos réalisations à chaque poste. Autrement dit, incluez des informations pertinentes concernant vos contributions à un projet ou à l’entreprise.

Pour montrer que vous avez excellé à un poste, utilisez des verbes d’action, citez des exemples spécifiques et ajoutez des résultats quantifiables. Par exemple, ne vous contentez pas d’écrire « a supervisé la gestion de projet », mais décrivez le projet en question et votre rôle de manière concise (« Chef de projet pour une équipe de six personnes avec respect total des délais ») en ajoutant des chiffres concrets pour démontrer votre impact, par exemple les coûts que vous avez fait économiser à votre employeur ou le pourcentage d’augmentation des ventes. Si vous ne disposez pas de ce type de données, citez les solutions créées par votre équipe ou les autres livrables du projet. L’objectif est de montrer que votre travail a fait une différence.

3. Incluez vos compétences interpersonnelles (soft skills)

N’oubliez pas que les compétences interpersonnelles sont importantes pour la réussite de votre carrière. Une communication écrite et verbale efficace, la réflexion critique, la gestion du temps, la créativité et la capacité à résoudre des problèmes sont des compétences actuellement très prisées. Vous devez donc absolument les inclure dans votre CV, mais comment faire la preuve de ces qualités au lieu de simplement les énumérer ?

Un CV et une lettre de motivation soigneusement rédigés représentent un bon point de départ. S’ils sont bien organisés, dépourvus de fautes de grammaire et d’orthographe (voir conseil n° 7) et adaptés au poste auquel vous postulez, ces deux documents démontreront clairement vos talents rédactionnels. Vous pouvez aussi présenter votre parcours professionnel et vos réalisations de manière à mettre en avant des qualités telles que la collaboration, l’adaptabilité et le leadership.

D’autres compétences interpersonnelles peuvent être plus difficiles à prouver. Par exemple, peu de gens ont une conférence TED, une vidéo en ligne ou un podcast à montrer pour démontrer leurs compétences en termes d’expression orale et de présentation. En revanche, tout le monde a un profil LinkedIn. Demandez à quelques-uns de vos collègues, ex-collaborateurs ou autres membres de votre réseau professionnel d’écrire des recommandations mentionnant votre créativité, votre leadership, votre esprit d’équipe et autres qualités similaires.

4. Mettez en valeur vos compétences techniques

Citez vos compétences logicielles et vos connaissances techniques. Par exemple, les candidats postulant à un poste d’assistant administratif ou équivalent sont supposés avoir de l’expérience avec Microsoft Office. Les meilleurs candidats énumèrent leur niveau de maîtrise de chaque application de la suite logicielle, ainsi que tous les programmes de formation ou de certification qu’ils ont suivis.

De nombreux postes exigent des compétences techniques plus poussées. En utilisant la description de poste comme guide, mentionnez votre expertise du logiciel requis pour le poste. Citez également vos certifications et formations. Mieux encore, mentionnez les logiciels utilisés tout au long de votre parcours professionnel pour faire la preuve de votre expérience.

5. Soyez unique

Mettez en avant les talents qui peuvent être utiles au poste ou à l’entreprise. Par exemple, la maîtrise d’une langue étrangère peut vous avantager pour décrocher un entretien si l’employeur est implanté à l’international. Votre rôle d’organisateur d’un groupe lié à votre secteur d’activité peut démontrer vos capacités de leadership. Quelles que soient vos passions, misez sur vos qualités et vos expériences uniques pour vous faire remarquer.

Comme de nombreux responsables du recrutement aiment avoir une vision d’ensemble des candidats, n’ayez pas peur de mentionner certains de vos centres d’intérêt en dehors du travail. Simplement, n’en faites pas trop en citant la liste de tous vos hobbies et projets personnels. N’oubliez pas que votre CV est un document professionnel.

6. Utilisez des mots-clés

Beaucoup d’entreprises scannent les CV et les lettres de motivation à la recherche des mots-clés utilisés dans leurs offres d’emploi. Adaptez votre CV sur mesure en fonction de la description de chaque poste auquel vous postulez. Cela implique la reprise de certains éléments de langage utilisés dans chaque offre d’emploi. Par exemple, si un employeur recherche un candidat ayant de l’expérience dans la « gestion de planning de cadres dirigeants », reprenez la même formulation dans votre CV au lieu d’une expression plus informelle telle que « suivi des plannings ».

7. Relisez-vous !

Quand un employeur doit faire le tri parmi des dizaines de CV, il lui en faut peu pour éliminer une candidature. Relisez méticuleusement votre CV pour corriger toutes les fautes de grammaire et d’orthographe. Outre l’usage du correcteur orthographique, lisez aussi votre CV lentement à voix haute pour vous concentrer sur chaque mot. Enfin, faites-vous relire par un ami. Une simple coquille peut anéantir vos chances de décrocher un entretien.

Nos archives regorgent d’exemples d’erreurs embarrassantes qui se sont glissées dans des CV de candidats. Vous voulez savoir comment rédiger un CV ? N’écrivez pas ce genre de choses :

• « Éducation : diplômé d’une université très répudiée »
• « Expérience : processeur à l’université »
• « Compétences : excelle dans une culture orientée sur le travail d’épique »
• « Parcours professionnel : mon dernier employeur m’a vidé sans raison. »
• « Qualifications : je rayonne de mangnétisme. »
• « Exigences salariales : salaire de basse de 40 000 euros »
• « Regérences sur demande »

Un dernier mot sur la rédaction d’un CV efficace

Ces conseils pour la rédaction de CV nécessitent quelques ajustements en fonction de chaque poste, chaque secteur d’activité et chaque candidat. Par exemple, les professionnels créatifs voudront inclure des liens vers leur portfolio. Les jeunes diplômés n’auront pas beaucoup d’expérience professionnelle à mettre en avant, mais ils peuvent citer des projets universitaires, des stages et des séminaires pour évoquer leurs compétences techniques et non techniques. Voici ce que vous devez retenir quand vous réfléchissez à la manière de rédiger un CV qui sort du lot : les employeurs veulent recruter des gens capables d’avoir de l’impact. Rédigez un CV sur mesure qui vous présente comme un professionnel original axé sur les résultats et vous ne tarderez pas à décrocher un entretien d’embauche.

Consultez nos offres d'emploi

Articles récents