Nouveau job : nos 30 conseils pour vos 30 premiers jours

Par on 17/09/2021

Ça y est, vous commencez demain. Vous intégrez un nouveau poste et une nouvelle entreprise.

Vous appréhendez ? Vous avez peur de ne pas vous intégrer ? Vous vous demandez si c’est le bon poste pour vous ? Si vous possédez les bonnes compétences ?

L’appréhension est un sentiment parfaitement normal. Après tout, les premiers mois (soit, en général, la période d’essai) sont déterminants : vous devez rapidement prendre vos marques et faire bonne impression.

Découvrez nos 30 conseils pour réussir votre prise de poste, et partir sur de bonnes bases avec votre manager et vos collègues.

Prise de poste : comment optimiser son premier mois au travail ?

1. Préparez-vous

La veille, assurez-vous de bien connaître le déroulé de votre première journée. Choisissez et préparez votre tenue. Faites également une liste des choses à ne pas oublier : carnet, stylo, pièce d’identité, etc.

2. Passez une bonne nuit de sommeil (si possible !)

En plus de nuire à vos performances, le fait d’arriver au travail à moitié endormi(e) peut laisser penser que vous ne prenez pas ce poste au sérieux. Le manque de sommeil a en outre des effets sur la mémoire et la pression artérielle. Rien ne vaut une bonne nuit pour arriver au sommet de votre forme en ce premier jour.

3. Soignez votre apparence

Votre entretien d’embauche était l’occasion de sortir votre meilleure tenue, mais aussi d’observer le code vestimentaire de l’entreprise. Si vous ne connaissez pas le code vestimentaire, misez sur la prudence et optez pour une tenue classique et soignée. Ces règles valent tout aussi bien pour votre premier jour que pour tous les jours suivants. Vous n’avez droit qu’à une seule première impression, faites en sorte qu’elle soit bonne.

4. Adoptez une attitude exemplaire

Arrivez en avance, et faites preuve de politesse : les bonnes manières sont toujours appréciées !

5. Adhérez au processus d’intégration

Un(e) de vos collègues a passé du temps à créer un programme d’intégration détaillé pour aider les nouvelles recrues à investir leurs nouvelles fonctions. Assurez-vous de participer activement à ce programme : posez des questions, effectuez les exercices de formation et assimilez toutes les connaissances qui vous sont présentées. Si vous vous sentez dépassé(e), décomposez le tout et prenez des notes que vous pourrez consulter plus tard. N’oubliez pas : personne n’attend que vous deveniez un(e) expert(e) dès le premier jour. En revanche, vous devez montrer que vous faites de votre mieux pour comprendre le fonctionnement de l’entreprise.

6. Fixez-vous des objectifs réalistes

Le processus d’intégration devrait logiquement vous permettre d’établir votre plan à 30/60/90 jours, afin de vous projeter concrètement dans les prochains mois. Si ce n’est pas le cas, prenez les devants et sollicitez un rendez-vous avec votre manager pour mettre en place un plan au cours des prochaines semaines. Cela vous aidera par exemple à comprendre les attentes de votre manager ainsi que vos priorités au travail.

7. Passez en revue vos objectifs

Vous avez fixé des objectifs réalistes que vous êtes déterminé(e) à accomplir ? Bravo ! Vous devrez ensuite organiser des rendez-vous réguliers avec votre manager pour passer en revue ces objectifs, évoquer votre progression et vous permettre, à vous et à votre supérieur hiérarchique, d’évaluer vos performances.

8. Faites connaissance avec vos collègues

C’est vrai, rencontrer de nouvelles personnes peut s’avérer intimidant. Mais n’oubliez pas que vos collègues sont aussi passés par là, ils comprennent donc parfaitement ce que vous ressentez. Ils sont là pour vous aider : allez vers eux et faites connaissance. Invitations à déjeuner, discussions dans la cuisine... saisissez toutes les occasions qui s’offrent à vous de vous intégrer dans votre nouveau lieu de travail.

9. Évitez les ragots

Au bureau comme ailleurs, les conflits interpersonnels sont parfois difficiles à éviter. Faites de votre mieux pour rester en dehors de cela. Ne vous laissez pas embarquer dans une conversation à propos d’une autre personne (surtout s’il s’agit de ragots) ou d’un sujet sans lien avec votre travail.

10. Peaufinez votre discours de présentation

Vous allez rencontrer beaucoup de monde en quelques jours. Préparez un bref discours pour vous présenter, d’où vous venez et en quoi consiste votre travail. Essayez d’être concis(e), car vous allez réciter ce discours plus d’une fois !

11. Soyez honnête

Votre attitude exemplaire ne doit pas vous empêcher d’être vous-même. Pour apprendre à connaître les autres, vous devez également leur montrer qui vous êtes. Soyez fidèle à vos valeurs et faites preuve d’honnêteté sur tous les points, même ce qui peut vous paraître « excentrique ».

12. Faites preuve de curiosité

Il n’y a pas de question « stupide ». Mieux vaut poser la question, même si elle vous paraît idiote, plutôt que d’accomplir une tâche de façon incorrecte ou de prendre de mauvaises habitudes parce que vous avez mal compris ce que vous a demandé votre manager. Gardez à l’esprit que la personne qui partage ses connaissances avec vous est également très occupée. Si vous avez une question, mais que vous voyez que cette personne a beaucoup à faire, gardez la dans un coin de votre tête pour la poser plus tard.

13. Questions sans lien avec le travail

Vous n’osez sûrement pas déranger votre manager avec des questions aussi triviales que : « Est-ce que vous connaissez un bon endroit pour manger ? ». C’est pourtant une bonne occasion de nouer des liens avec vos collègues. Il se feront sûrement un plaisir de vous aider.

14. Faites preuve de flexibilité et d’ouverture d’esprit

Qui dit nouvel environnement de travail dit également nouveaux systèmes et nouveaux processus. À vous de vous adapter ! N’essayez pas d’appliquer les méthodes de votre ancienne entreprise. Faites preuve de flexibilité dans votre nouvel environnement. Votre ouverture d’esprit facilitera votre intégration.

15. Définissez des priorités

Vous vous sentez submergé(e) par la quantité de choses à apprendre ? Passez en revue vos objectifs avec votre manager, ainsi que les délais fixés, et donnez la priorité aux tâches et sujets de formation les plus urgents. Dressez une liste des tâches qui vous sont assignées et mettez-la régulièrement à jour. En cas de doute, posez des questions.

16. Ne froissez personne

Vous venez d’arriver à ce poste et votre mois d’intégration n’est pas le bon moment pour remettre en question la manière dont les choses se font dans l’entreprise. Votre avis diverge sur certains processus en place ? Vous ne comprenez pas certains aspects de l’organisation ? Pour le moment, gardez vos remarques pour vous, et passez ce premier mois à observer, à assimiler et à comprendre. Gagnez d’abord la confiance de vos collègues en faisant vos preuves. Vous pourrez remettre en question les règles plus tard... si vous êtes toujours en désaccord.

17. Vérifiez et revérifiez

Tout au long de votre premier mois, vous devrez redoubler d’efforts pour vous assurer de livrer un travail impeccable. Contrôlez tout deux fois, voire trois, pour repérer la moindre erreur. Tout le monde fait des erreurs, surtout lorsqu’on apprend. C’est pourquoi vous devez vérifier votre travail pour garantir sa qualité irréprochable et prouver votre sérieux.

18. Reconnaissez vos erreurs

C’est un fait : nous apprenons de nos erreurs. Votre employeur s’attend sûrement à ce que vous commettiez deux ou trois erreurs, surtout au début. Toutefois, souvenez-vous que votre réaction face à d’éventuels échecs fera toute la différence. Vous gagnerez le respect en admettant immédiatement vous être trompé(e) et en montrant que vous comprenez votre erreur et que vous savez comment la réparer.

19. Montrez votre implication

Investissez-vous au sein de l’entreprise et à votre poste, c’est une excellente façon de gagner l’estime de vos collègues. Cernez les besoins de votre équipe et apportez votre aide dès que possible. Même si votre contribution reste modeste, vous donnerez une belle preuve de votre esprit d’équipe par votre implication et par les efforts que vous êtes prêt(e) à fournir.

20. Soyez enthousiaste

Montrez-vous suffisamment enthousiaste et adoptez une attitude optimiste et volontaire pour briser la glace rapidement.

21. Identifiez les occasions de briller

Vous devez montrer à votre employeur qu’il a fait le bon choix en vous embauchant. Pour cela, saisissez toutes les occasions qui vous permettront de vous démarquer rapidement. Demandez-vous comment mettre en valeur votre travail, déterminez s’il est en phase avec les objectifs de l’entreprise et si vous avez les compétences pour accomplir vos tâches.

22. Cultivez une relation de confiance avec votre manager

Votre premier mois est l’occasion d’apprendre à connaître votre manager et ses qualités de leader. Intéressez-vous à son approche du métier et aux moyens mis en œuvre pour atteindre l’excellence.

23. Mémorisez l’organisation hiérarchique

Si la hiérarchie est souvent clairement définie, il peut arriver que d’autres parties prenantes soient impliquées dans le travail de votre équipe. Observez, écoutez et prenez des notes afin d’identifier les interlocuteurs des différents membres de l’équipe.

24. Planification et réflexion

Chaque jour, accordez-vous 30 minutes de réflexion : 15 minutes le matin pour planifier la journée et 15 minutes le soir pour revenir sur cette journée et penser à ce que vous avez accompli ou non. Cette routine vous aidera à mettre au point une organisation professionnelle.

25. Trouvez un mentor

Votre entreprise vous a peut-être assigné un binôme ou bien votre manager joue également le rôle de mentor. Si ce n’est pas le cas, trouvez-en un au plus vite. Pour réussir en entreprise, trouvez-vous un mentor qui vous accompagnera pendant le premier mois. Lorsque vous aurez trouvé ce mentor, sachez apprécier le temps qu’il vous consacre, tout en assimilant ses connaissances et son expérience.

26. Votre soutien en dehors du travail

Le premier mois ne sera pas forcément un long fleuve tranquille. Vous aurez peut-être l’impression d’échouer et de ne rien apprendre. Vous serez peut-être frustré(e) de ne pas obtenir toutes les réponses. Vous ferez sans doute des erreurs. Vous manquerez peut-être de confiance en vous. Tout ceci est parfaitement normal. Vos amis et vos proches sont là pour vous écouter lorsque vous rentrez à la maison et pour vous aider à prendre du recul. C’est ce soutien dans votre vie personnelle qui vous permet de rester concentré(e) dans votre vie professionnelle.

27. Éteignez votre téléphone

Après une longue journée de travail, il est important de vous accorder du temps de repos pour être d’attaque le lendemain. En rentrant chez vous, ne restez pas vissé(e) à votre téléphone : la tentation est trop grande de consulter vos e-mails professionnels ou de vous laisser happer par les réseaux sociaux. Difficile de décompresser dans ces conditions. Éteignez votre téléphone dès que possible. Mieux : rangez-le hors de portée pour ne pas vous laisser distraire.

28. Reposez-vous

Toutes ces nouveautés peuvent être épuisantes. N’oubliez pas de vous accorder des pauses, de vous détendre et de vous changer les idées. Tout se joue lors de votre premier mois. Pendant cette période d’intégration, gardez du temps pour vous reposer.

29. Souriez !

30. Profitez, un nouveau challenge s’ouvre à vous !

En effet, c’est au cours du premier mois que l’entreprise est disposée à faire des concessions et à investir un temps considérable pour vous former. Vous n’aurez pas de seconde chance. Utilisez ce temps à bon escient et tirez-en pleinement parti.

Consultez nos offres d'emploi

Articles récents