Augmentation de salaire : que faire en cas de refus?

Par Robert Half 19/09/2017

Demander une augmentation à votre employeur n’est pas forcément une démarche évidente. Cela demande un peu de courage et un travail de persuasion. Parce que rien ne dit que vous ne reviendrez pas bredouille. Que faire si votre employeur refuse votre demande d'augmentation ? Analysez : avez-vous choisi le moment adéquat pour soumettre votre requête ? Votre argumentation n'était-elle pas trop expéditive ? Certains facteurs, qui n'ont absolument rien à voir avec votre personne, sont-ils entrés en ligne de compte ?

Pourquoi me refusez-vous une augmentation ?

La manière la plus simple de découvrir la cause d'un refus ? C'est tout simplement de la demander. Attention : pour cette démarche, il vaut mieux avoir un lien de confiance avec votre employeur ou votre manager. Posez-vous la question : les confrontations directes ne le/ la dérangent pas ? Dans le cas contraire, mieux vaut abandonner cette tactique. La communication est-elle transparente et directe sur votre lieu de travail ? Si oui, vous pouvez tenter votre chance. Peut-être y a-t-il une explication logique au fait que vous ne receviez pas (pour l'instant) d'augmentation ou alors une raison à laquelle vous ne pouvez pas grand-chose. Gardez cependant un œil averti sur les « réponses – banalités » du type "vous ne travaillez pas ici depuis assez longtemps" ou "nous ne disposons pas du budget pour vous octroyer une augmentation". Il s’agit de savoir quelles sont les vraies raisons du refus…Toutefois, veuillez à rester prudent et courtois: le but n'est pas de braquer votre patron ou votre N+1. Ne perdez pas de vue que vous aurez bientôt un entretien d’évaluation et que c’est surtout à cette occasion qu’il convient d’aborder cette question de façon plus directe.

Demander l'augmentation au bon moment

Analysez toutes les circonstances. Votre demande d'augmentation est-elle arrivée à un moment inopportun ? Il se peut que les résultats de l'entreprise ne soient pas très bons ces derniers temps. Peut-être qu’un nouveau collaborateur vient justement d'être engagé pour renforcer l'équipe dont vous faites aussi partie. Dans de telles situations, vous feriez mieux d'attendre un peu avant de demander une augmentation.

Les circonstances peuvent aussi et naturellement jouer en votre faveur. Un nouveau projet se dessine et vous êtes demandé en tant que spécialiste ou responsable ? Le moment de faire votre demande d'augmentation est arrivé ! Saisissez votre chance car elle est légitime.

blog-demande-augmentation2

Et…votre demande d'augmentation sera exaucée

Enfin, il convient de balayer devant sa porte. Demandez une augmentation salariale lorsque vous avez fait vos preuves et au moment où vous êtes persuadé que vous méritez cette augmentation. Rassemblez des arguments en vue d'étayer sérieusement votre requête. Appuyez par exemple vos mérites dans l'entreprise au moyen de chiffres et de feedbacks de collègues. Faites comprendre à votre manager quel est le sens que vous désirez donner à votre carrière. Bref, avancez avec assurance. N'oubliez pas que la négociation afin d'obtenir une augmentation de salaire dépend d'une bonne préparation. Préparez votre "argumentation" et prévoyez un plan B au cas où l'on vous demande de quels avantages vous souhaitez bénéficier. Si vous êtes en mesure de répondre directement à cette question ("une voiture de société"), l'entretien ne stagnera pas et vous sortirez du bureau en ayant tout de même obtenu quelque chose !

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéals.

Nos offres Vous recrutez ?

Ces articles peuvent vous intéresser :
Suis-je bien payé?
Rémunérations : les packages à considérer
Salaire : peut-on en parler avec ses collègues?

Les articles qui peuvent vous intéresser