Comment votre entreprise peut adopter les dernières technologies en 2021 ?

Par Robert Half on 12/11/2020

1. Comment votre entreprise peut adopter les dernières technologies en 2021 et au-delà

La pandémie de COVID-19 intensifie et accélère la transformation digitale dans de nombreux secteurs alors que les entreprises continuent d’actualiser et d’optimiser leurs capacités de télétravail pour garantir la continuité de l’activité. Les outils et les technologies de collaboration actuellement utilisés par de si nombreux professionnels, et dont les entreprises sont devenues dépendantes dans le contexte actuel, ne sont pourtant pas réservés qu’à la période de pandémie.

En réalité, les entreprises qui n’avaient pas adopté les dernières technologies avant la pandémie de COVID-19 ont passé l’année 2020 à rattraper leur retard. Selon une récente étude de Robert Half , 38 % des responsables du recrutement affirment que leur entreprise a accéléré le déploiement de nouveaux outils, et 35 % qu’elle a intensifié la formation au télétravail en raison de la pandémie en cours.

2. Le prochain chapitre de la transformation digitale

Quel que soit le type d’entreprise, la transformation digitale n’avait encore jamais connu une telle accélération.

La pandémie actuelle nous fait prendre conscience de l’importance de l’adoption des dernières technologies. Autrement dit, les dirigeants d’entreprise se concentrent déjà sur le « chapitre d’après » en cherchant à optimiser en continu leurs capacités digitales pour survivre en 2021 et au-delà.

Contrairement à tout ce que les dirigeants ont pu expérimenter par le passé, il est clair que la pandémie de COVID-19 a agi comme un « disjoncteur » sur le statu quo en poussant les entreprises à adopter les technologies de nouvelle génération. Une étude de McKinsey & Company révèle que neuf cadres dirigeants sur dix (90 %) estiment que la crise induite par la pandémie va fondamentalement transformer leur façon de travailler au cours des cinq prochaines années.

3. Favoriser l’innovation

Bien que l’incertitude économique perdure, c’est le moment ou jamais de mettre en place des plans de reprise : nous entrons dans le monde post-pandémie, un monde où les comportements des consommateurs auront sans doute radicalement changé, où les entreprises considèreront l’innovation et l’agilité continues comme des outils indispensables à leur survie. L’étude de McKinsey & Company révèle également que la plupart des cadres dirigeants (85 %) pensent que la pandémie de COVID-19 pourrait avoir un impact durable sur les besoins et les attentes de leurs clients.

De plus, devenir et rester « prêtes pour le télétravail » ne représente que la partie émergée de l’iceberg de l’innovation technique pour les entreprises, car elles doivent prendre conscience de l’importance des plans d’urgence et de l’adaptation aux nouvelles attentes des salariés. À la suite de toute cette activité, la numérisation des produits et des services, le développement de méthodes de collecte de données plus approfondies sur les consommateurs ainsi que l’amélioration continue de l’efficacité opérationnelle et de la qualité des services via la technologie sont néanmoins susceptibles de devenir des priorités tout au long de l’année 2021.

Selon la récente étude de Robert Half, plus d’un tiers des responsables du recrutement (41 %) déclarent que leur entreprise intensifie sa transformation digitale à cause de la pandémie. Parallèlement, près d’un tiers des personnes interrogées citent spécifiquement l’amélioration des fonctions d’e-commerce et l’intensification des analyses de données (respectivement à hauteur de 32 % et 28 %) comme des priorités pour leur entreprise en 2021.

4. L’importance des stratégies de recrutement agiles pour adopter les dernières technologies

Une stratégie de recrutement agile et flexible sera essentielle pour adopter les dernières technologies et garantir la viabilité des entreprises au cours des prochains mois. En recrutant les bonnes compétences, elles seront mieux positionnées pour gérer et optimiser en continu les initiatives de transformation digitale qui répondent à leurs besoins. Par exemple, l’étude de Robert Half auprès des managers qui ont recruté pendant la pandémie indique que près de la moitié d’entre eux (46 %) ont déjà recruté des candidats possédant de nouvelles compétences.

À l’approche de la nouvelle année, les entreprises doivent évaluer les compétences stratégiques dont elles ont besoin pour assurer une reprise rapide post-pandémie et en sortir plus fortes que jamais. Leurs effectifs devront posséder différentes compétences informatiques pour travailler dans un environnement entièrement digital, notamment dans des domaines spécialisés comme l’analyse de données, l’apprentissage automatique, la cyber-sécurité, le développement logiciel et l’infrastructure Cloud (entre autres). Parallèlement, les entreprises auront besoin que leurs salariés continuent à aiguiser leurs compétences cognitives clés, telles que la résolution de problèmes, la créativité et l’innovation, pour les aider à s’adapter et à rester résilientes au sein d’un contexte évolutif.

Comme les entreprises se livreront une concurrence plus féroce que jamais pour recruter les talents et compétences les plus demandés au cours des prochains mois, une intégration rapide des nouvelles recrues ainsi qu’un plan de route pour les formations et le support en cours seront également indispensables pour attirer et fidéliser les meilleurs professionnels. Alors que 2021 approche à grands pas, les candidats accorderont plus d’importance aux offres d’emploi qui leur permettront de développer de nouvelles compétences et de rester pertinents sur un marché du travail sans cesse changeant.

La pandémie de COVID-19 a prouvé combien il est important d’adopter les dernières technologies. En prenant dès maintenant des mesures pour adapter votre entreprise aux technologies du futur, vous ferez peut-être exactement ce qu’il faut pour cibler les marchés émergents et mieux répondre aux attentes des clients – et l’un des piliers de ce processus consistera à mettre en œuvre une solide stratégie de recrutement.

 

 

[1] Robert Half a commandé une étude menée en juillet 2020 auprès de 1 502 personnes à l’aide d’une méthodologie de collecte de données en ligne. Celle-ci comprenait 300 interviews en Belgique, 300 au Brésil, 301 en France, 300 en Allemagne et 301 au Royaume-Uni. Les personnes sondées incluaient des directeurs généraux, des directeurs financiers et des directeurs informatiques possédant des responsabilités de recrutement au sein de petites entreprises (50 à 249 employés), de moyennes entreprises (250 à 499 employés) et de grandes entreprises (plus de 500 employés) du secteur privé, public ou cotées en bourse dans ces cinq pays.

[2] McKinsey & Company, June 2020, Innovation In A Crisis: Why It Is More Critical Than Ever

Vous recrutez ? On vous accompagne

Hide Breadcrumb
On
Hide Title
Off

Articles récents