Comment changer de carrière et se lancer dans le secteur de la Tech ?

Par Robert Half on 25/01/2024

Imaginez de jeunes diplômé(e)s qui font leur entrée dans le monde du travail : ils/elles peuvent se sentir intimidé(e)s, enthousiastes ou quelque part entre les deux. Il se peut que leur carrière soit déjà toute tracée, mais aussi qu’ils/elles ignorent encore quel secteur leur conviendrait le mieux. Dans tous les cas, ils/elles traversent une période de changement, au cours de laquelle leurs intérêts et compétences sont orientés vers l’emploi.

Quels que soient leurs ressentis, une chose est sûre : la société dans laquelle ils/elles ont grandi est dominée par la technologie. Entre les smartphones, les messages instantanés, la vente en ligne et maintenant l’intelligence artificielle – leur vie a été marquée par d’importantes avancées numériques.

Toutes ces personnes n’auront pas suivi une formation liée à l’IT, certes, mais cela n’a pas vraiment d’importance. Ayant grandi dans un monde numérique, ces jeunes sauront s’approprier les avancées technologiques sans trop de difficultés. Et le secteur de la technologie nécessite bien plus que des compétences techniques.

Deux parcours vers l’IT

Voici deux parcours que les jeunes diplômé(e)s pourraient suivre pour se lancer dans l’IT, ou se reconvertir dans ce secteur.

Premièrement, ils/elles pourraient se servir de leur diplôme pour décrocher un poste dans une entreprise et évoluer vers un poste dans le domaine de la technologie. En effet, il est nettement plus facile d’évoluer vers une fonction particulière une fois que vous avez intégré l’entreprise. Les personnes actives dans le domaine de l’analyse commerciale, par exemple, ont souvent suivi une formation commerciale générale. Elles établissent de solides relations de travail tout en acquérant en cours de route une compréhension plus approfondie des plates-formes technologiques. Ces personnes savent faire le lien entre les éléments techniques et analytiques d’une entreprise et les transmettre à d’autres personnes. Leurs compétences peuvent en outre s’appliquer à de nombreux domaines, allant du data mining à l’intelligence artificielle ; il ne s’agit pas seulement de devenir un expert en codage.

Deuxièmement, les diplômé(e)s pourraient chercher un stage dans l’IT et se concentrer sur l’acquisition de connaissances. Dans le cadre de leur travail avec une ou plusieurs entreprises, ils/elles peuvent passer des certifications en ligne afin d’améliorer leurs connaissances et leur employabilité. Il est aussi important de penser au réseautage. Le secteur de la technologie organise souvent des événements et des rencontres. C’est l’occasion idéale pour un(e) jeune diplômé(e) de rencontrer, par exemple, une personne comptant de nombreuses années d’expérience qui pourra le/la conseiller. Une relation de personne à personne donne la possibilité de construire sa propre réussite. Cela pourrait même leur permettre de découvrir des fonctions avant même qu’ils/elles ne débarquent sur le marché ouvert.

Dans tous les cas, les employeurs seront intéressés par leurs compétences polyvalentes. Le style de communication, l’expérience en gestion de projet, ainsi que la curiosité et l’esprit d’initiative en sont de bons exemples. Il est également possible de se distinguer des autres en diffusant une vidéo sur YouTube ou en participant à un épisode de podcast. Les entreprises recrutent souvent en fonction du potentiel, qui repose en grande partie sur l’attitude et les compétences relationnelles. De plus en plus d’entreprises du secteur de l’IT sont à la recherche de candidats aux compétences diversifiées.

Au moment de l’entretien, que ce soit pour un poste de diplômé ou une reconversion, nous aimerions les inciter à envisager le scénario suivant : s’imaginer que trois autres personnes passent également l’entretien. Cela les aidera à réfléchir à leurs qualités, à leurs compétences polyvalentes et à la manière dont ils peuvent se distinguer. Leur capacité à présenter et à promouvoir leurs compétences et leurs expériences fera toute la différence au moment où se présentera la bonne opportunité.

Secteur diversifié, fonctions diversifiées

Le monde de l’IT et celui des affaires se rapprochent de plus en plus. Cette tendance crée une multitude d’opportunités pour les actifs, allant bien au-delà des fonctions techniques uniquement. Les entreprises ont besoin de communicants compétents ainsi que de personnes dotées d’un esprit analytique et créatif. Elles recruteront aussi en fonction de leur adéquation culturelle, sachant qu’il est plus difficile de changer les traits de caractère de quelqu’un, que de renforcer ses compétences techniques. Nous avons en outre observé que les diplômé(e)s en mathématiques trouvent facilement leur place dans le secteur informatique, en particulier lorsqu’il s’agit de données, modèles de données, bases de données et analyse de données. Parallèlement, les diplômes non liés à l’informatique ou aux mathématiques sont aussi très recherchés, en particulier dans le domaine de l’intelligence artificielle en pleine croissance, par exemple pour devenir prompt engineer.

Ainsi, les salariés ou jeunes diplômés envisageant de se lancer dans l’IT disposent d’un large éventail de possibilités, peu importe si leur formation est liée ou non à la technologie. Chacun y trouvera son bonheur et aura la possibilité de faire ses preuves de différentes manières, dans un secteur en pleine croissance.

Mark Bennett est recruteur dans le domaine de la technologie depuis 2007. Débutant sa carrière de recruteur au Royaume-Uni, il travaille à Sydney depuis 2012. Il recrute personnellement dans le secteur permanent des services de projet, mais gère également l’équipe tech qui recrute collectivement pour les services de projet, le développement et la mise à l’essai de logiciels, l’ingénierie des données, ainsi que l’infrastructure et la sécurité.

Christian Schmitz est Head of Technology Germany chez Robert Half. Cet expert en technologie conseille des entreprises de tous secteurs sur toutes les facettes des technologies de l’information et de leurs programmes de numérisation, en se concentrant sur la consultance et le recrutement, y compris auprès de leaders mondiaux et d’entreprises du DAX40. Il possède une grande expertise des technologies d’entreprise telles que SAP, Microsoft, Salesforce et ServiceNow et aborde l’alignement des technologies de l’information avec les affaires, de nouvelles méthodes de travail et la mise en œuvre numérique.

Intéressé par un job dans l'IT ?

Vous souhaitez travailler dans le domaine de l'IT?

Articles récents