Comment continuer à networker depuis son domicile ?

Par Robert Half on 29/04/2020

Pas question de couper le lien avec son réseau professionnel durant cette période de confinement et de télétravail à marche forcée. Au contraire ! C’est maintenant qu’il faut être à l’écoute et soutenir son éco système pro. Sur les réseaux sociaux, par téléphone, en visio conférence… toutes les pistes à activer pour continuer à networker même confinés. Et préparer la sortie de crise.

Animer son profil en ligne pour rester visible 

Profitez de cette période spéciale pour relayer, en ligne, des infos et des initiatives solidaires par exemple. Mais aussi pour partager de bonnes pratiques. Vous êtes commercial et vous avez des astuces de prospection spécial confinement ? Parlez-en ouvertement. Vous montrerez ainsi une autre facette de votre personnalité. Les fameuses soft skills si chères aux recruteurs. C’est également le moment de mettre à jour votre profil en ligne avec de nouveaux mots clés, de récentes expériences… et également de créer du contenu pertinent sur LinkedIn

Caler un entretien réseau par jour 

Enfin caler est un bien grand mot. En fait, fixez-vous comme objectif de prendre chaque jour des nouvelles d’au moins une personne rencontrée lors des derniers mois. Cela peut être 2 ou 3 si vous êtes en recherche d’emploi. Selon la disponibilité présumée de vos interlocuteurs, passez-leur un coup de fil en début ou en fin de journée. L’objectif est simple : savoir comment ils vont et vivent le confinement.
Pas plus! Mais s’ils vous parlent déjà de l’après-crise, notez bien de les rappeler le moment voulu.

Cibler les contacts les plus disponibles 

Chercher à contacter un directeur de production de masques de protection en ce moment n’est sans doute pas la chose la plus pertinente en termes de networking efficace. Au contraire, visez des professionnels plus disponibles du fait de leur activité allégée en ce moment. Profitez-en par exemple pour (re)contacter des consultants en recrutement ou des chasseurs de tête ! Un échange avec eux sur les secteurs qui recrutent encore, les secteurs qui se préparent à l’après-confinement, les postes en tension… sera précieux pour les mois à venir.

Se parler en visio ou de « vive voix » 

Selon le degré d’intimité que vous avez avec votre interlocuteur cible, proposez-lui un échange en visio-conférence ou plus simplement de « vive voix » par simple conversation téléphonique. Même si ces échanges ne remplaceront jamais vraiment un rendez-vous physique, ils permettent de capter les intonations de la voix : optimisme, inquiétude, sérénité, etc. Un bon moyen d’orienter la conversation. En tout cas, ces conversations filmées ou pas, seront toujours plus impactantes qu’un simple mail. A vous de vous inspirer de différentes techniques pour réussir cet entretien vidéo

Donner maintenant pour recevoir plus tard 

On vous sollicite pour un tuyau, une recommandation… sur tel sujet ou telle affaire, faites le job. Donnez des contacts, recommandez des membres de votre carnet d’adresses, sans rien attendre en retour maintenant. Mais vous préparez demain...

Prendre date pour demain 

Pour l’instant, pas question d’aller prendre un café en terrasse un matin pour networker. Mais rien ne vous empêche de caler un rendez-vous dès maintenant pour une rencontre dans les semaines à venir. Quitte à décaler si vous ou votre interlocuteur n’étiez finalement pas disponible ou pas autorisé à le faire.

 

Consultez nos offres d'emploi

Articles récents