Entretien : comment serrer la main ?

Par Robert Half on 22/05/2019

La première impression que vous donnez en tant que candidat est d’une importance capitale.

Bien sûr, le contenu de votre entretien et les réponses que vous apportez à votre futur employeur, sont essentielles; Plus que jamais, le recruteur souhaite que votre personnalité puisse matcher avec la culture d'entreprise et les équipes.

La poignée de main génère un panel d'émotions

Une poignée de main en dit beaucoup sur vous, ou du moins sur votre état émotionnel à l'instant T.

Comment serrer la main pour donner une bonne impression et optimiser ses chances d'obtenir le job ?

Vous n’êtes pas vraiment intéressé et manquez de confiance en vous

Beaucoup de gens interprètent une poignée de main un peu trop molle comme un manque d'engagement et de confiance en soi. Astuce : imaginez-vous en train de serrer en main une pomme. Tant que vous ne faites pas tomber la pomme, tout va bien.

Réservez-la à votre cercle de relations personnel 

Vous donnez l'impression de vouloir paraître sûr de vous, super amical et convivial mais rien de tout cela ne vous est demandé. En réalité, en plus du décalage inapproprié, vous semblez en faire trop, cela pourrait suggérer qu'il y a "quelque chose" à compenser.

Très ou trop sûr de vous

En tirant l'interlocuteur vers vous, vous donnez le sentiment de vous sentir supérieur et de chercher à intimider. A  déconseiller en entretien d'embauche. Essayez juste de garder votre poignée de main en équilibre.

Vite fait, bien fait ?

Vous avez l’air de vouloir mettre fin à la conversation le plus tôt possible et rentrer chez vous immédiatement. Vous pouvez donner le sentiment d'être très nerveux ou très peu sûr de vous. Bref, il sera plus difficile de vous imaginer investi et motivé.

Est-il bien nécessaire de vérifier que votre interlocuteur a un avant-bras ?

Vous pensez sans doute bien faire, en ajoutant quelque chose de plus "chaleureux " à cette poignée de main. En fait, vous semblez dire à votre interlocuteur qu'il a de la chance que vous lui accordiez un peu de temps. Cela peut paraître condescendant.

Familier et compatissant

Cela risque surtout d'embrouiller votre patron potentiel. Parce qu'une poignée de main à deux mains donne une impression de familiarité voire de compatissance qui n'a pas lieu d'être, normalement, lors d'un entretien d'embauche. Si vous connaissez bien la personne, cela peut être envisagé. Mais il vaut mieux jouer la sécurité et laisser ça de côté.

On ouvre la main, on ouvre l'esprit

Vous avez l'air très immature, fermé. Vous ne semblez pas être capable d'adapter votre comportement à la personne à laquelle vous faites face. Vous donnez l'impression que vous ne traiterez pas les clients et les collègues de façon appropriée.

On ne lâche rien ! ne fonctionne pas ici

Vous semblez vouloir vous accrocher...indéfiniment et établir un contact qui n'est pas justifié dans ce cadre. Cela peut finir par être gênant pour votre interlocuteur.

On se calme

Serrer trop fort la main (vous savez bien de quoi il s’agit, parfois vous l’entendez même craquer) est particulièrement désagréable et n’a donc aucun intérêt. Au contraire, vous donnez l’impression que vous avez quelque chose à prouver.

La poignée de main parfaite

Serrez la main de votre potentiel futur employeur brièvement et franchement avec un contact visuel et en souriant. Vous n'obtiendrez pas de contrat pour autant, mais vous éviterez cette possible première impression ratée.

Articles récents