Curriculum Vitae : 7 erreurs fatales

blog-curriculum-vitae-1

Un bon Curriculum Vitae ouvre les portes des meilleures entreprises et des jobs les plus stimulants. Évident, non ? Tout aussi évident, en fait, que des erreurs ou des approximations réduisent fortement vos chances d’interpeller le recruteur. Clairement, il est indispensable d’accorder un soin extrême à la rédaction de votre CV pour réussir à décrocher des entretiens. Voici les sept pires erreurs que vous pouvez commettre :

#1 : Les fautes d’inattention

Des erreurs grammaticales ou des approximations renvoient immédiatement une très mauvaise image : en effet, vous donnez l’impression que vous manquez de rigueur ou d’attention. Pour éviter cet écueil, veillez non seulement à solliciter des relectures par votre entourage mais aussi à utiliser des systèmes automatisés de correction. Enfin, relisez-vous plusieurs fois sur ordinateur et sur papier.

#2 : Un esprit négatif

Durant une carrière, il est fréquent d’avoir dû subir un "mauvais" manager. Pourtant, ne le mentionnez pas ni dans votre CV, ni dans votre lettre de motivation. Le fait de le signaler vous portera préjudice puisque vous serez identifié comme un salarié potentiellement à problème.

#3 : Mentir

Tout mensonge est disqualifiant dans un processus de recrutement. A ce titre, dans votre CV, chaque mot compte et ne soyez pas trop tenté à l’idée d’embellir une expérience ou de prétendre posséder un diplôme si ce n’est pas le cas. Aujourd’hui, les recruteurs mènent des contrôles de référence de plus en plus poussés. Ainsi, même un « petit » mensonge va amener l’entreprise à douter de vous et donc à ne pas vous sélectionner !

Curriculum vitae

#4 : Envoyer toujours le même CV

Chaque entreprise (et donc ses besoins) est différente ! Envoyer toujours le même CV est donc contre-productif puisque vous ne mettez pas en valeur les expériences et les compétences susceptibles d’intéresser le recruteur. En conséquence, veillez à bien comprendre les attendus du job et à mettre en rapport des compétences et des expériences signifiantes. Essayez également de montrer que vous comprenez les attentes de l’entreprise en reprenant leur langage au moment d’expliquer votre parcours ou vos ambitions.

#5 : Parler d’argent !

Il est préférable de ne pas évoquer vos prétentions salariales si le recruteur n’a pas spécifiquement demandé l’information. Mentionner la rémunération ou les primes dans votre CV peut sembler présomptueux et ne sera pas bien perçu par l’entreprise. De fait, il est conseillé d’attendre l’entretien d’embauche et le moment auquel le recruteur vous posera la question. Lors de la négociation, veillez à ne pas vous focaliser uniquement sur ce que voulez obtenir mais comprenez également la position de votre interlocuteur.

#6 : Manquer de précision

Surtout si vous prétendez à une fonction managériale, vous devez faire attention à proposer une communication claire et concise. Les phrases alambiquées ou les expressions inutiles vont, la plupart du temps, vous desservir, de même que les formules « choc », jargonneuses ou « toutes prêtes » qui n’apportent aucune valeur ajoutée. Sachez vous exprimer simplement, c’est le gage d’une personnalité qui sait ce qu’elle veut et la façon de l’obtenir.

#7 : Rajouter des informations inutiles

De nombreux candidats éprouvent des difficultés pour trier et hiérarchiser l’information, mais aussi de faire figurer certains éléments. Sachez que des informations telles que votre date de naissance ou votre statut conjugal ne sont pas indispensables, voire déconseillées : ce sont vos diverses compétences et expériences qui doivent être regardées. Sur la section des hobbies, ne soyez pas trop prolixes non plus ! Enfin, évitez de mettre des informations non-pertinentes par rapport à votre carrière ou encore ne mentionnez pas les raisons qui vous ont poussé à quitter votre ancien poste.  

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Les 8 signes qui montrent qu’on a besoin de rechercher un nouvel emploi.
Conseils entretien d’embauche : ne ratez pas les premières minutes !
Comment réussir son profil sur les réseaux sociaux pros ?

 

Partagez cette page