Digital détox pour les vacances : mode d’emploi

Par Robert Half 31/07/2018

Les smartphones sont désormais entre toutes les mains, on ne peut plus se passer d’eux et quand on a le malheur d’oublier le nôtre à la maison, on se sent presque dépossédé d’une partie de nous-même.

Seulement voilà, malgré leurs indéniables atouts, les smartphones et autres objets connectés posent un sérieux problème : à cause d’eux, le travail nous suit partout… même en congés. Les frontières entre vie professionnelle et vie privée se brouillent. Alors, comment réussir à déconnecter pendant les vacances et à profiter pleinement du sable entre vos orteils et du bruit des vagues ?

Digital détox : pourquoi en avons-nous cruellement besoin ?

Pour commencer, quelques chiffres qui font froid dans le dos :

  • 70 % des Français vérifient leurs messages toutes les 5 minutes, 78 % consultent leur téléphone avant de dormir, et à peu près autant dès le réveil (Le Monde, 2015). 41 % le consultent même au milieu de la nuit (étude Deloitte sur les usages mobiles, 2016).

Le milieu professionnel est particulièrement touché :

  • En moyenne, en Europe, un cadre reçoit au bureau 50 mails à traiter par jour (Canal + 2015).
  • Une étude menée par le sociologue Francis Jauréguiberry en 2014 a montré : qu’un tiers des cadres ont le sentiment « de ne bénéficier d’aucun droit à la déconnexion », même en dehors des heures de travail ; 83 % estiment que les nouvelles technologies « accroissent leur volume de travail » ; 59 % pensent « qu’elles contribuent à rendre leur vie professionnelle plus stressante ».

Pas de doute, nous sommes bien face à une addiction, et les cadres sont les premiers concernés. Comme toute addiction, elle a des conséquences bien réelles :

  • troubles de la concentration et de l’attention ;
  • difficultés de mémorisation ;
  • troubles du sommeil ;
  • anxiété, irritabilité et stress ;
  • impact négatif sur la capacité à créer ;
  • impact sur la tension artérielle, etc.

Le saviez-vous ?

Notre cerveau a besoin d’être en veille la moitié du temps. S’il n’a pas sa dose de déconnexion, une fatigue précoce a tendance à apparaître en cours de journée.

blog-digital-détox-un-téléphone-mobile-cadenassé

Une digital detox réussie : ça se prépare !

Le smartphone étant bien souvent devenu la dernière chose que l’on touche avant de dormir et la première que l’on touche en se réveillant, il est indispensable de commencer à prendre de bonnes habitudes au cours de l’année si on veut réussir à déconnecter efficacement pendant l’été. Pensez donc à modifier vos pratiques petit à petit :

  • Mettez votre smartphone sur silencieux ou au fond de votre sac pendant votre pause déjeuner, ou même seulement votre pause-café pour commencer.
  • « Oubliez » de temps à autre votre ordinateur portable au bureau, cela vous forcera à ne pas l’allumer à la maison.
  • Privilégiez les communications en direct quand c’est possible : au lieu de passer systématiquement par mail, demandez-vous si vous ne pouvez pas communiquer cette information par oral.
  • De temps en temps dans l’année, octroyez-vous une journée ou un weekend entier sans consulter votre boîte mail pro.
  • Essayez de ne pas consulter votre smartphone dans les 90 minutes précédant votre coucher, votre qualité de sommeil en sera bien meilleure.
  • Faites la chasse aux usages chronophages grâce à des applications : Certaines permettent de calculer le temps que vous passez sur l’écran de votre smartphone, et vous proposent des challenges à relever pour vous motiver à réduire le temps d’utilisation de votre appareil. D’autres permettent aussi de bloquer ou de filtrer, pendant une période donnée, les applications de votre choix : par exemple, vous pouvez désactiver les applications qui touchent à votre travail pendant quelques heures.

Bon à savoir : la FOMO (Fear of Missing Out), qui correspond à la peur de manquer une information importante si l’on ne consulte pas son téléphone fréquemment, a son terme équivalent en français : la nomophobie.

Cure de digital detox pendant les vacances : mode d’emploi

Voici les clés pour une pause numérique réussie pendant l’été :

  • Commencez par désactiver les notifications de votre smartphone. Au besoin, mettez-le en mode avion, utilisez le mode « déconnecté » ou « ne pas déranger ».
  • Préparez un message d’absence du bureau : cela peut paraître évident, mais de cette façon, vos interlocuteurs ne s’attendront pas à une réponse de votre part. Pensez à indiquer votre date de retour, et à donner les coordonnées d’un collègue à contacter en cas d’urgence.
  • Si vous n’en avez pas déjà un, achetez un réveil ! C’est tout bête, mais ce sera diablement efficace pour ne pas être tenté de consulter vos messages dès le matin.

Choisissez une destination de vacances qui vous aidera à tenir vos bonnes résolutions : Impossible d’être tenté de consulter ses mails pro quand on a ni Wifi, ni réseau mobile… partez par exemple, dans une « zone blanche », c’est-à-dire les régions de France qui n’ont aucune couverture réseau.

Optez pour un voyage spécial digital détox. Certains séjours et hôtels ont désormais des offres dédiées : on confie à la réception ses smartphones, tablettes, et autres ordinateurs portables, et l’on vous remet un kit de survie composé de livres, jeux de société, bons pour des cours de yoga, de la méditation, etc. Si vous voulez vraiment profiter à fond de l’été pour bannir toute connexion, vous pouvez aussi tout simplement n’emmener aucun objet connecté dans vos bagages. Pensez quand même à vous équiper d’un bon vieux téléphone mobile classique, sans Internet, pour rester joignable en cas d’urgence personnelle… Et n’oubliez pas d’emmener un appareil photo !

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal

Nos offres Vous recrutez ?

Ces articles peuvent vous intéresser :
Réussite : les réflexes et habitudes des collaborateurs les plus efficaces
Les 6 qualités du leader
Procrastination au travail : comment réagir?

Plus d'articles...