Entretien annuel : 5 conseils pour les managers

EAE- conseils pour managers

Entretien annuel : la fin d’année approche et avec elle ces incontournables rendez-vous avec les collaborateurs. Pour les managers, cet exercice peut s’avérer délicat. Il n’en reste pas moins obligatoire au niveau légal et doit être abordé avec une bonne dose de préparation et de méthode. Surtout, il ne faut pas perdre de vue que cet entretien doit être un authentique moment de partage. Voici nos cinq conseils pour réussir au mieux l’entretien annuel d’évaluation.

Conseil n°1 : Se préparer 

Elémentaire, non ? Mais comment s’y prendre ? Votre premier réflexe va consister à jeter un coup œil sur le compte-rendu de l’entretien annuel de l’année précédente. Cela vous permet de replacer les choses dans un contexte et poser les bases d’un échange véritablement constructif.

Veillez à préparer un script de l’entretien. Ce script fixe une ligne directrice qui permet de cadrer les échanges. En créant ce script, faites-en sorte de produire deux à trois messages forts. Par exemple, félicitez le collaborateur sur une compétence acquise avant de lui demander de se concentrer sur un objectif ou un projet en particulier. Plus vous restez concis dans vos messages, plus ceux-ci seront bien compris.

Enfin, vous devez prévenir le collaborateur sur la date et l’heure au moins 48 heures en amont. Pensez à lui envoyer le script pour que vous puissiez échanger de manière constructive.  

Conseil n°2 : Anticiper les réactions

Préparer l’entretien, c’est aussi être capable d’anticiper les points qui seront soulevés par le salarié ainsi que les marges de manœuvre dont vous disposez quant à vos propositions (revalorisation salariale, évolutions possibles…).

Si vous n’avez pas de budget d’augmentation, vous pouvez prévoir différentes options : du temps partiel, souplesse dans l’organisation du travail, avantages en nature… Ces options sont à proposer en fonction du profil.

Cela posé, lors d’un entretien annuel, il ne s’agit pas forcément d’apporter une réponse immédiate. Vous pouvez proposer un rendez-vous ultérieur afin de prendre le temps de réfléchir.

Conseil n°3 : Choisissez le bon environnement

Pour que l’entretien annuel soit un réel moment d’échange, évitez un bureau de réunion « classique ». Privilégiez un espace informel, des petites salles avec une table ronde et des chaises/fauteuils ayant la même équivalence ou mieux encore un endroit convivial à l’extérieur, voire un déjeuner. Gardez en tête qu’il est important que le collaborateur soit le moins stressé possible et que votre échange soit parfaitement confidentiel.

Conseil n°4 : Rester à l’écoute

Pendant l’entretien annuel, veillez à conserver une réelle ouverture d’esprit et prenez bien en compte tous les points soulevés par le collaborateur. Ainsi, si le salarié exprime un ressenti, vous devez lui demander de préciser ce ressenti et de l’étayer avec des faits.

Conseil n°5 : S’attendre à tout

Il est possible que vous ne parveniez pas à répondre à certaines demandes (augmentation de salaire, envie de mobilité ou de progresser). Cela ne vous empêche pas de creuser la demande du collaborateur et, si celle-ci ne vous paraît pas forcément justifiée, de l’inviter à argumenter. Vous pouvez toujours lui donner une réponse ultérieurement.

Le conseil en plus !

Pensez à bien réaliser un compte-rendu de l’entretien, incluant une partie texte libre, puis à l’envoyer au collaborateur pour le lui faire signer et qu’il en garde une trace. Ensuite, renvoyez-lui une copie comportant les deux paraphes. 

Pour obtenir plus de conseils sur le Management vidéos conseils

 

Partagez cette page