Comment justifier sa volonté de changer de poste lors d'un entretien ?

Par on 05/05/2022

Les questions posées en entretien suscitent parfois de l’appréhension chez les candidats et chercheurs d'emploi, soucieux d’apparaître sous leur meilleur jour. "Pourquoi souhaitez-vous changer de travail ?", « Quels sont vos points faibles ? », « Pourquoi souhaitez-vous changer d’entreprise ? ». Incontournables, elles nécessitent une réflexion et préparation en amont.

Avancer clairement les raisons de vouloir changer de poste peut en réalité augmenter vos chances d’obtenir celui que vous convoitez. Il est donc important, au moment de préparer l’entretien, de structurer vos réponses pour expliquer votre décision de changer d’emploi. Voici quelques conseils à suivre :

Pourquoi cette question ?

C’est vrai, au fond, pourquoi voulez-vous changer de poste ? Par cette question lors de votre entretien d'embauche, l’employeur potentiel tente de comprendre les raisons de votre envie de changement et vos envies professionnelles pour le futur. Il peut s'agir également de savoir si vous êtes parti(e) en bons termes avec votre ex-employeur et si vous êtes parti(e) pour de bonnes raisons.

Pauline Bernard, Directrice chez Robert Half

Vous recherchez un emploi ? Nos recruteurs sont là pour vous aider 

Déposez votre CV

Quelles sont les raisons de changer de poste ?

Plutôt que de prévoir une réponse trop artificielle, efforcez-vous d’appréhender la question comme un moyen d’afficher votre volonté d’avancer, votre personnalité. Nous vous proposons quelques exemples de réponses constructives :

- Un meilleur package salarial

Bonne nouvelle : la question salariale est de moins en moins taboue, et en parler ouvertement peut être considéré comme une preuve de transparence par les recruteurs. Dans un contexte d’inflation économique, vouloir changer d’emploi pour obtenir un meilleur package salarial (un salaire fixe plus élevé, ou des avantages et bénéfices plus importants, voire les deux) se justifie. L’étude menée auprès de la population active par Robert Half en 2022 confirme cette tendance. A la question « Quelles raisons vous poussent à vouloir changer d’emploi », le salaire arrive en critère n°1 (77%).

Pour argumenter ce point auprès de votre futur employeur, consultez le Guide des Salaires 2022 de Robert Half, pour que vos prétentions salariales soient alignées à celles du marché. N’hésitez pas à exposer vos motivations de manière juste, du type « Je pense que le salaire est faible par rapport aux succès que j'ai menés pour l’entreprise », ou encore « «J’ai été embauché à un faible salaire et depuis, ma rémunération stagne ». La question salariale ne doit pas constituer votre seule motivation pour changer de poste pour autant.

- Avoir de nouvelles responsabilités et mieux développer votre carrière

Si votre ancien poste ne vous donnait pas les bons outils pour apprendre et progresser, il est important de le mettre en avant lorsqu’on vous demandera pourquoi vous le quittez. Souhaiter évoluer est un signe d’engagement qui a l'avantage de mettre en valeur l’entreprise que vous ciblez. Présentée de cette manière, cette réponse devient une qualité intéressante : donnez des exemples des types de compétences que vous auriez voulu développer et des moyens concrets par lesquels vous souhaitez à présent le faire.

Notre étude sur la population active révèle que « Faire évoluer ma carrière et avoir davantage de responsabilité » était la 2ème raison la plus importante citée pour changer d’emploi (54% des sondés).

- Pour trouver un juste équilibre entre vie pro et vie perso

Le Covid a rebattu les cartes en termes d’attentes des collaborateurs. Selon notre dernière étude menée auprès de la population active, 62% des répondants estiment que la crise sanitaire les a rendus plus exigeants vis-à-vis de l’équilibre vie pro / vie perso.

Proposer de la flexibilité aux collaborateurs est un moyen de retenir ses meilleurs talents selon 42% des dirigeants français (enquête Guide des Salaires 2022 de Robert Half). Aider les collaborateurs qui aspirent à un bon équilibre entre travail et vie personnelle est un moyen pour les entreprises de gérer les risques et aussi de les retenir. Donc si vous apportez cet argument, vous ne serez certainement pas le seul !

- Intégrer une entreprise davantage en phase avec vos valeurs personnelles

Effet Covid également : la quête de sens (effectuer un travail plus en adéquation avec vos envies/valeurs), fait partie des raisons principales qui poussent les collaborateurs à changer de travail (47% de nos sondés en Mars dernier). Ces deux dernières années, les changements de carrière et burn out ont été nombreux, d’où cette remise en question sur le sens de son travail.

Etude candidats Robert Half - Critères déterminants pour changer d'entreprise

Les actions des entreprises en faveur de la Diversité, de l’Equité et de l’Inclusion sont également importantes pour les salariés. 67% des personnes interrogées lors de notre dernière étude refuseraient un emploi si l’activité de l’entreprise était contraire à leur éthique. Un chiffre qui pousse les entreprises à multiplier leurs actions en ce sens afin de rester attractives.

- Suite à une restructuration de l’entreprise

Les restructurations d’entreprise peuvent souvent aboutir à des réductions d’effectif ou à une nouvelle dynamique de groupe qui peut ne pas toujours convenir à certains collaborateurs. Si telle est la raison de votre volonté de changer d’emploi, il est utile d’expliquer par quelques exemples pourquoi la nouvelle structure ne vous convenait pas, et aussi - peut-être - ce que vous avez fait pour tenter d’améliorer les choses ou ce que vous auriez voulu changer. Vous montrerez ainsi votre degré d’engagement, votre aptitude à résoudre les problèmes, votre volonté, face à une difficulté, de travailler en équipe.

Évitez les critiques sur vos anciens employeurs

La question « pourquoi quittez-vous votre emploi actuel ? » lors d’un entretien ne doit surtout pas vous conduire à égrener une série de critiques vers votre ancien ou toujours actuel employeur. En vous égarant ainsi, vous ne feriez que vous montrer négatif et pourriez susciter un vif questionnement sur l'impact de votre attitude dans l'équipe et l'adéquation à la culture d'entreprise.

Efforcez-vous toujours de souligner les aspects positifs, par exemple ce que vous avez appris, et les opportunités que vous avez appréciées.

Consultez nos offres d'emploi

Articles récents