Réussir les étapes clés de l'entretien d'embauche

Par Robert Half on 03/10/2023

Lors d'un entretien d'embauche, le recruteur est à la recherche de ce qui fera votre différence, donc restez authentique ! Comment réussir les grandes étapes d’un entretien d’embauche ? Voici quelques conseils :

  1. L'accueil
  2. La présentation de votre parcours
  3. La présentation de l'entreprise et du poste proposé
  4. La rémunération et les modalités d’embauche
  5. La conclusion et le rétroplanning
  6. Le mail de remerciement

1. L'accueil

La première impression que vous allez donner est très importante. Un dirigeant est toujours sensible à cette première impression, qui conditionnera le déroulement de l’entretien (poignée de mains, sourire, posture). Pour se sentir le plus à l’aise possible, il faut avoir préparé votre entretien, rester authentique, avenant et fidèle à vos valeurs.

De son côté, à cette étape, le recruteur va poser le cadre de l'entretien. Soyez attentif à cette introduction, car elle vous permettra d’en connaître le déroulé, et donc de gagner en sérénité.

2. La présentation de votre parcours

Vous allez vous présenter à votre tour, de façon synthétique. L’objectif premier de cette rencontre est de faire connaissance et que les attentes respectives entre vous et l’employeur se rencontrent. Partagez les informations pertinentes de votre CV, qu’elles soient techniques ou humaines, puis exposez les résultats concrets de vos projets.

Utilisez la méthode « STAR » (Situation, Tâche, Action et Résultat), pour mettre en valeur une expérience professionnelle que vous avez menée à bien.

our company

Il est très important à cette étape de garder votre interlocuteur dans une écoute active, d’avoir un discours rythmé, d’être pragmatique avec des chiffres et des faits à exposer, et de savoir dégager dans chacune de vos expériences des exemples de missions réussies que vous pouvez mettre en exergue avec les futures missions du poste convoité.

Clarisse Amrani, Directrice Régionale chez Robert Half Int. France

Mettez en avant les compétences développées et nécessaires au poste.

3. La présentation de l'entreprise et du poste proposé

Lors de cette 3ème étape, le recruteur va vous présenter le poste et l'entreprise.

Cet échange vous permettra de définir si le poste et le fonctionnement de l’entreprise vous conviennent, et si vous partagez des valeurs communes. Ce dernier point joue un rôle de plus en plus important dans le choix final des candidats : d’après l’étude Robert Half ‘Ce que veulent les candidats’, 22% des sondés refuseraient une offre d’emploi en adéquation avec leurs compétences si la culture de l’entreprise n’était pas en phase avec leurs attentes.

C’est le moment de poser toutes les questions qui vous sont importantes pour évaluer la culture de l’entreprise pour laquelle vous postulez, mais également sur ces sujets : quel est le contexte du recrutement ? Depuis quand le postes est-il vacant ? Est-ce une création de poste ou un remplacement ? Quel est l’environnement de travail ? Quelle flexibilité l’entreprise propose-t-elle ? C’est le moment où la curiosité n’est plus un vilain défaut !

L’objectif en sortant de l’entretien est d’avoir toutes les réponses à vos questions, et ne pas laisser de zones d’ombre. Préparez ces questions en amont dans la mesure du possible.

4. La rémunération et les modalités d’embauche

Ce point est souvent abordé en fin d’entretien, car l’adhésion au projet reste le point crucial de cette rencontre.

« Il faut désacraliser la question salariale : elle est le baromètre de votre valeur et expérience. Il est conseillé notamment de consulter un outil de grilles de salaires pour connaître au mieux les tendances du marché sur votre fonction. Pour cela, consultez notre Guide des Salaires 2024 », Clarisse Amrani, Directrice Régionale chez Robert Half Int. France.

Laissez le recruteur aborder ce point en premier lieu. Si toutefois en fin d’entretien, la question de la rémunération n’a pas été abordée, prenez la main et parlez-en ouvertement !

Les détails de la rémunération seront parfois abordés en entretien avec le représentant des Ressources Humaines de l’entreprise, tels que :

  • L’organisation du temps de travail et les accords de télétravail
  • Les avantages sociaux
  • Les éventuels congés imposés à certaines dates

5.La conclusion et le rétroplanning

C’est le moment d’en savoir plus sur la prochaine étape du processus de recrutement : y aura-t-il d’autres entretiens prévus et dans combien de temps ?

Communiquez également sur vos autres opportunités en cours si tel est le cas, si la question vous est posée. Cela permettra peut-être de raccourcir le processus d’embauche prévu initialement, et de rendre votre profil encore plus attractif.

Les fins d’entretien sont souvent un sas de décompression pour les deux parties, néanmoins, il convient rester professionnel jusqu’à votre départ physique ou la fin du call.

6. Le mail de remerciement

Si l’entretien s’est bien déroulé et que l’offre vous intéresse encore davantage après cette étape, pensez au mail de remerciement, qui mettra en exergue la pertinence de votre profil pour le poste à pourvoir, et démontrera que vous êtes le candidat idéal.

(Mr, je vous remercie de nos échanges, etc…)

(Mme, je vous réitère mon vif intérêt pour le poste que vous proposez et reste à votre disposition, etc).

Comment démontrer sa motivation (sans lettre de motivation) ? | Blog | Robert Half

 

Articles récents