Le bonheur au travail, une culture à valoriser

Par Robert Half 20/03/2018

Greg Scileppi,* Président of international staffing operations de Robert Half évoque les mesures que les entreprises peuvent prendre pour développer une culture du bonheur

Le bonheur au travail n’est pas un concept «émotionnel» imaginaire

Au contraire c'est un objectif concret qui doit figurer parmi les priorités de toute entreprise visionnaire.

Il suffit d’observer certaines des entreprises qui rencontrent le plus de succès pour constater qu’elles ont tendance à avoir une culture basée sur des valeurs qui accordent une belle place au bien-être des salariés. L’incontournable hébergeur français OVH a son responsable du bonheur en entreprise. Le but affirmé est de développer « la bien-traitance au travail. C’est-à-dire veiller à la bonne ambiance au travail, créer du lien, identifier les problèmes de certains salariés pour les régler, voire intervenir sur des aspects stratégiques comme les horaires, le télétravail, l’adoption de nouveaux outils…

De nombreuses études indiquent que les entreprises dotées d’une véritable raison d’être et d’un ensemble de valeurs culturelles clairement défini sont plus performantes que les autres. Les dirigeants sont conscients de l’importance d’une culture positive qui implique l’ensemble des équipes, et aussi de ses effets concrets sur la productivité et la rentabilité.

Alors, comment y parvenir ? Découvrez quelques mesures à prendre pour créer un environnement où les individus retrouvent leurs propres valeurs dans celles de la culture d’entreprise.

Commencez par identifier les valeurs de vos salariés

Tout employeur doit absolument comprendre les valeurs communes qui unissent ses salariés et favorisent leur intégration dans l’entreprise.

Bien que les collaborateurs n’aient pas les mêmes besoins, objectifs, préférences et personnalités, nos recherches indiquent que le respect, l’équité des traitements, la responsabilisation, le fait de se sentir apprécié ou encore réaliser un travail utile et intéressant sont les principaux ingrédients responsables du bonheur au travail. Il s’agit de facteurs universels que les collaborateurs tiennent en haute estime et qui guident leur motivation.

Adaptez votre style de leadership selon ces principes va naturellement créer du lien entre les collaborateurs et l’entreprise. Rapidement, les équipes auront davantage le sentiment de contribuer au succès de l’entreprise : ce qui va les inciter à s’impliquer voire se surpasser.

le-bonheur-au-travail-company-culture

Recrutez des salariés avec des valeurs communes 

Quand un employeur est intéressé par un candidat, il doit se demander si cette personne est en accord avec l’entreprise et sa culture. Comme nous passons une grande partie de notre vie au travail, ceux avec qui nous interagissons quotidiennement contribuent à notre épanouissement. Les collaborateurs qui ont de bonnes relations avec leurs collègues ont 2,9 fois plus de chances d’être heureux au travail.

Étant donné l’importance de ces relations, il est essentiel d’avoir un socle de valeurs communes afin d’entretenir ces bonnes relations et d’éviter les conflits.

Pour aligner les collaborateurs sur les grands objectifs de l’entreprise et développer de bonnes relations entre les équipes, une étape cruciale du processus de recrutement consiste à évaluer les valeurs des nouvelles recrues pour déterminer si celles-ci sont en accord avec celles des équipes existantes.

Réfléchissez à long terme

Bientôt, plusieurs générations pourraient travailler ensemble. Quand les baby boomers, la génération X, les Millennials et la génération 2020 se retrouveront dans le même environnement professionnel, les entreprises devront prendre en compte la manière de créer une culture ouverte qui fonctionne pour tout le monde, indépendamment de l’âge.

Un ensemble de valeurs communes ainsi qu’une raison d’être clairement définie permettront aux entreprises d’attirer leurs talents, d’augmenter leur satisfaction voire de faciliter considérablement les efforts de recrutement et de rétention. Le point de départ pour des salariés heureux au travail consiste à être sûr qu'ils adhérent aux valeurs essentielles de votre culture d’entreprise.

Il va de soi que le bien-être au travail est un facteur clé de productivité. La bonne nouvelle est qu'il existe des mesures concrètes pour instaurer une culture du bonheur au sein de votre entreprise.

*Greg Scileppi a plus de 25 ans d'expérience au sein de Robert Half International. Il dirige la croissance internationale du groupe au Royaume-Uni, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie-Pacifique et en Amérique du Sud.

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal

Nos offres Vous recrutez ?

Ces articles peuvent vous intéresser :
Equilibre vie pro, vie perso : valeur de votre culture d'entreprise
Le bonheur au travail est-il naturel?
Bienveillance et management : une combinaison gagnante

Articles récents