Facebook : peut-on être connecté ET productif?

Par Robert Half 27/04/2017

Facebook- Février 2004. Campus d’Harvard. Pour s’occuper, un petit génie de l’algorithmique décide de créer le premier réseau social étudiant. Douze ans plus tard, FB affiche un CA annuel de 27,64 milliards de dollars et comptabilise 20 millions d’utilisateurs français. Aujourd’hui courant, le « surf » personnel au travail et l’utilisation excessive de Facebook font craindre aux employeurs une perte de productivité. Travailler ou scroller ? Telle est la question…      

Clic compulsif et réseau social addictif

Bonne conseillère, la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) recommande une utilisation raisonnable de l’internet « privé » sur le lieu de travail. Traduction ? Gare aux usages abusifs de Facebook en dehors des temps de pause ! Seul hic : sur mobile ou ordinateur, difficile de résister à la tentation de la connexion. D’ailleurs, 64% des entreprises françaises ont préféré littéralement bloquer l’accès des réseaux sociaux à leurs salariés. D’autres employeurs connectés encouragent au contraire l’utilisation de Facebook lorsqu’elle sert les intérêts de l’entreprise (community management, veille, entretien réseau, etc.) ou s’intègre à sa culture !

La question de "l’addiction" peut être posée lorsque Facebook devient un réflexe qui éloigne le salarié de sa mission principale. La lecture d’un fil d’actualités sans cesse mis à jour est chronophage, le check des vidéos de la plus grande communauté féline aussi ! (mais ça peut faire sourire). Savoir s’arrêter au bon moment relève plus souvent de la théorie que de la pratique…    

 "Mon chat a plus d'amis que moi sur Facebook"

 

 

Facebook et pause café

Génération 2.0 oblige, les réseaux sociaux divertissent et détendent à leur manière. Si leur utilisation est limitée aux breaks de la journée et ne nuit pas au team spirit et aux relations professionnelles, s'y opposer ne serait pas vraiment "friendly". Attention cependant à ne pas confondre Facebook et café des plaintes. La justice considérant souvent les murs d’actualités comme des espaces publics, on évitera de manquer de respect « en ligne » à ses collègues et sa hiérarchie. 

Workplace : un Facebook 100% pro qui déculpabilise 

Bonne nouvelle pour les utilisateurs compulsifs, Facebook propose depuis 2015 sa plateforme « Workplace ». Le concept de ce Facebook at work est de etrouver les mêmes fonctionnalités que sur le réseau social classique en version 100% dédiée aux entreprises et sécurisée. D’ailleurs, impossible de s’inscrire sans adresse email professionnelle ! Les collaborateurs d’une même structure se connectent, échangent autour de leurs projets d’entreprise communs, partagent leurs idées, coups de gueule, coups de coeur, vidéos ou photos. Comble du comble ? Le « Work Chat » reprend les codes du Messenger et permet aux utilisateurs pro de papoter en instantané. Danone, Century 21, My Little Paris et Club Med font partie des groupes connectés sur ce Facebook at work.

Actuellement payant, Worplace sortira bientôt sa version gratuite (Workplace Standard) proposant un peu moins d’options mais reprenant les incontournables fonctionnalités de base. 

.......Voir aussi.......

Les petits vices cachés de nos outils IT

 

 

 

Les articles qui peuvent vous intéresser