Fiche de poste : 5 éléments à considérer avant de dévoiler une fourchette salariale

blog-fiche-de-poste-1

Quand vous publiez une offre d’emploi, faut-il inclure une fourchette de salaire dans la description du poste ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question, mais il existe des « pour » et des « contre ». Voici cinq éléments à prendre en compte si vous souhaitez intégrer une plage de salaire dans votre annonce :

1. La divulgation de la rémunération peut jouer sur le nombre et la qualité des candidatures

Si vous proposez un salaire attractif, attendez-vous à être bombardé de candidatures. Tout le monde cherche un emploi qui paye bien et votre annonce sera partagée avec d’autres (« Salut Elise, as-tu vu cette offre d’emploi ? »). D'une façon générale plus vous recevez de candidatures, plus vous augmentez vos chances de trouver des candidats qualifiés, mais attention car les innombrables CV peuvent vous faire perdre beaucoup de temps.

Néanmoins, vous risquez aussi de recevoir des CV de personnes pas du tout qualifiées pour le poste. Les candidats reçoivent toutes sortes de conseils et s’entendent parfois dire : « Qualifié ou pas, fonce ! Qu’as-tu à perdre ? » Dans ces cas-là, identifier la bonne personne peut revenir à chercher une aiguille dans une botte de foin.

Le saviez-vous ?
L’une de nos récentes études indique que les DRH consacrent en moyenne 2 à 3 jours au filtrage de CV pour créer des présélections de candidats à utiliser dans les processus de recrutement internes lorsqu’un poste vacant est à pourvoir, tandis que plus de 49% des DRH interrogés disent avoir déjà laissé passer un candidat qualifié au profit de la concurrence en raison d’un processus de recrutement interne trop long, notamment parce qu’ils perdent trop de temps à étudier des CV inadéquats.

Pour trouver votre talent rapidement :Contactez-nous

2. La divulgation de la rémunération peut susciter des attentes irréalistes

A première vue, ça semble tomber sous le sens : évidemment que vous voulez susciter des attentes ! C’est même la raison pour laquelle vous divulguez le salaire du poste, mais réfléchissez d’abord aux deux scénarios suivants :

Les candidats ne font pas forte impression. La fourchette salariale annoncée correspond sans doute aux candidats qui possèdent les qualifications désirées, par exemple un diplôme d’études supérieures, des certifications spécifiques ou une expérience importante, mais lors de la réception des candidatures, vous pouvez constater que la plupart d’entre elles ne répondent pas aux critères minimum requis.

Les candidats surestiment leurs qualifications. Comme vous avez probablement indiqué une fourchette de salaire, même des personnes légèrement qualifiées se considéreront peut-être dignes du salaire maximum, d'autres, plus expérimentés, d’une rémunération située dans la fourchette haute. Si elles se rendent compte que le salaire proposé correspond plutôt à la fourchette basse, elles peuvent réagir négativement, vous avez perdu du temps ! 

3. La divulgation de la rémunération peut provoquer des divisions en interne

Si votre entreprise ne pratique pas de politique de rémunération transparente, réfléchissez bien avant d’annoncer une fourchette de salaire dans une annonce. Vos salariés pourraient mal réagir en découvrant que vous proposez un salaire comparable aux leurs à une nouvelle recrue, voire une rémunération supérieure. Vous avez sans doute des raisons légitimes de le faire, mais il est possible que vos équipes ne comprennent pas ou n'apprécient pas votre décision. Et cela ne manquera pas de nuire à vos efforts de rétention des collaborateurs.

fiche de posteE

4. La divulgation de la rémunération peut offrir une longueur d’avance à la concurrence

En choisissant de divulguer une fourchette salariale, vous risquez de fournir de précieuses informations à vos concurrents, qui pourront optimiser leurs efforts de recrutement sur la base du salaire offert par votre entreprise. Même en proposant une rémunération légèrement supérieure, un concurrent peut réussir à détourner vos candidats potentiels – surtout si le salaire que vous proposez est situé dans la fourchette basse.  

5. La non-divulgation de la rémunération peut être une perte de temps pour tout le monde

Un long processus de recrutement peut s’avérer un vrai casse-tête. Si vous ne divulguez pas la plage de salaire à un stade précoce, vous risquez de voir vos meilleurs postulants se désintéresser du poste ou générer beaucoup de frustration. De plus, votre entreprise aura perdu un temps précieux à analyser les informations, à organiser et mener des entretiens d’embauche, à effectuer d’autres tâches liées au recrutement, pour finalement se rendre compte que les candidats n’acceptent pas les conditions de rémunération.

La décision de divulguer une fourchette de salaire dans une offre d’emploi peut avoir des effets positifs ou négatifs sur le nombre de candidats qualifiés et sur leurs attentes. Elle peut aussi nuire au moral des salariés en place, peser sur la charge de travail de l’équipe de recrutement et affecter votre compétitivité par rapport à la concurrence. Vous devez soigneusement peser les « pour » et les « contre » afin de prendre la meilleure décision, tant pour le candidat que pour votre entreprise. 

Téléchargez notre étude de rémunérations pour prévoir des fourchettes de salaires adéquates.

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Recruter : lequel des deux ?
Les 11 questions requises lors de la prise de référence
Comment faire cohabiter les générations baby-boomers, X, Y et Z ?

 

Partagez cette page