Comment garder le lien avec vos équipes en chômage partiel ?

Par Robert Half on 28/04/2020

Que les choses soient bien claires, si vous placez vos équipes en chômage partiel, vous ne pouvez pas leur demander de travailler durant leur période d’inactivité. Mais rien ne vous empêche de rester en contact avec elles. Au contraire.

 

Mettre tout le monde dans la boucle des informations, y compris les salariés en chômage partiel 

Les collaborateurs en chômage partiel ont, comme les autres (voire plus), besoin d’être informés sur l’activité, la stratégie et les difficultés rencontrées par leur entreprise.

Donc incluez-les dans les listes de diffusion des mails d’information que vous partagez. Tenez-les informés des temps forts à venir dans l’entreprise. Mais aussi de l’évolution de la réglementation sur le chômage partiel, sur le plan de retour à l’activité… Dites ce que vous savez mais, également, ce que vous ignorez. Durant cette période, la transparence s’impose, et le management peut s'apparenter à celui d'une équipe sous pression ou en transition 

Personnaliser les échanges avec les collaborateurs en chômage partiel

Évidemment pas question de les contacter tous les jours comme s’ils étaient au travail (enfin en télétravail !). Ce type d’attitude pourrait être perçue comme trop intrusive. Donc, mettez-vous d’accord avec eux sur la périodicité de vos échanges et surtout le canal qu’ils préfèrent : un simple call, un appel via un outil de visioconférence, des SMS… Peu importe, leur choix sera le vôtre. Précisez-leur bien qu’en cas de questions et de besoin, vous restez évidemment à leur écoute en dehors de ces points d’échange. 

Inviter les salariés en chômage partiel aux événements informels

Pour parer à la rupture du lien social durant cette période de confinement et de télétravail à marche forcée, vous organisez sans doute des e-cafés, e-apéros, des séances de sport à distance, des parties de jeux vidéo en réseau… Bref, des espaces conviviaux de discussion où la vie quotidienne a droit de cité. Pensez à entretenir le lien social avec tous vos collaborateurs et convier également les membres de votre équipe se trouvant en chômage partiel. A eux de voir s’ils se connectent ou pas. La balle est dans leur camp.

Former les collaborateurs durant leur période d’activité partielle 

Pour développer l’employabilité des salariés placés en chômage partiel et ainsi anticiper au mieux la sortie de crise, le gouvernement vient de renforcer le dispositif Fonds National de l’emploi-Formation (FNE-Formation). Tous les coûts pédagogiques des formations déclenchées via ce dispositif sont pris en charge (systématiquement dans la limite de 1500 euros, sur examen des dossiers au-delà). Ainsi, si vos salariés en activité partielle sont d’accord, vous pouvez leur demander de suivre une formation à distance durant leurs jours OFF. Un bon moyen de les maintenir dans une dynamique positive.

Une chose est sûre, au sortir de la crise, l’une des premières questions que se poseront les salariés sera « qu’est-ce que mon employeur/entreprise a fait pour moi durant cette période inédite ? ». En fonction de la réponse, il décidera ou pas de continuer à s’investir dans votre entreprise, ou d’expédier les affaires courantes, ou d’aller voir ailleurs.

 

recruter en télétravail

Articles récents