Les impacts de la pandémie sur la culture organisationnelle

Par Robert Half on 23/06/2020

Aux yeux des salariés, la culture organisationnelle joue un rôle important quand ils choisissent de rejoindre une entreprise – et c’est aussi ce qui les fidélise sur le long terme. De manière plus spécifique, la culture organisationnelle est précisément ce qui donne aux salariés le sentiment d’être en adéquation avec leur entreprise. Cela joue sur leur bien-être, leur motivation, et en fin de compte sur leur productivité. Alors qu’une grande partie de leurs effectifs sont toujours en télétravail, au moins à temps partiel, les entreprises ne peuvent plus contrôler les nombreuses variables de la culture organisationnelle de la même façon et avec le même niveau qu’avant. Les dirigeants doivent donc identifier la façon dont la pandémie  impacte l’expérience de travail et les mesures qu’elles peuvent prendre pour préserver une culture d'entreprise positive.

L’importance de l’anticipation

Bien que certaines incertitudes demeurent quant au cycle pandémique en cours, les entreprises peuvent profiter de l’occasion pour anticiper et réfléchir à la façon de préserver leur culture organisationnelle. En raison de la crise sanitaire, les attentes des salariés ont changé, particulièrement en termes de flexibilité, un grand nombre d’entre eux souhaitant que leurs dirigeants redéfinissent leur gestion de la culture d’entreprise. Voici quelques-uns des impacts des changements apportés à nos méthodes de travail sur la culture organisationnelle et les différentes manières de les gérer.

Favorisez la cohésion d’équipe

La présence et la personnalité des membres d’une équipe peuvent manquer aux salariés en télétravail, tout comme le dialogue qui se noue généralement quand on travaille dans le même bureau que ses collègues. Parallèlement, l’impossibilité de communiquer avec les membres de l’équipe de manière spontanée peut créer un sentiment d’isolement chez les salariés, même quand ils travaillent sur le même projet ou sur des objectifs communs.

Afin de lutter contre cette sensation d’isolement et de favoriser le sentiment d’inclusion, les entreprises ont tout intérêt à tirer parti des technologies qui simulent autant que faire se peut les environnements physiques et activités de l’équipe. Par exemple, elles peuvent promouvoir des interactions visuelles régulières via des outils de visioconférence, ainsi que gérer et organiser les projets d'équipe  à l’aide de plateformes de collaboration. Le déploiement d’un programme collaboratif (semi-)distant peut être un autre moyen de préserver la solidité des liens entre les membres d’une équipe dans la situation actuelle. Les binômes de salariés partageant des fonctions similaires (ou même différentes) fournissent un canal de communication alternatif privilégié pour optimiser la conformité et la confiance, accélérer la résolution des problèmes, voire développer de nouvelles compétences.

 

Réaffirmez les valeurs de votre entreprise 

Le télétravail est devenu la norme depuis un certain temps et il est probable que le retour au bureau se fasse de manière échelonnée au cours des prochaines semaines ou prochains mois. Certains salariés risquent donc de perdre de vue les valeurs fondamentales de leur entreprise. Pour éviter ce scénario, différents moyens permettent de redonner aux salariés un sentiment positif d’appartenance à l’entreprise, par exemple des cérémonies de remises de prix virtuelles, des conventions « à distance », des événements en ligne et des initiatives de responsabilité sociale. La pandémie de COVID-19 a certes modifié la façon de mettre en œuvre ces stratégies, mais en cette période d’incertitude exceptionnelle, votre entreprise doit plus que jamais réaffirmer ses valeurs. De plus, les dirigeants d’entreprises doivent réfléchir à la façon dont leurs valeurs se déclinent dans les circonstances actuelles. Ils doivent communiquer clairement sur ces valeurs, mais aussi les mettre en œuvre efficacement. Outre les exemples cités plus haut, si votre entreprise accorde de la valeur à l’ouverture et à la flexibilité, il est important de tirer parti des canaux de communication disponibles comme l’intranet, les e-mails et les réunions virtuelles pour tenir les salariés distants informés sur les impacts subis par l’entreprise, les changements qui peuvent avoir lieu maintenant et à l’avenir, ainsi que les mesures qui seront prises pour accompagner ceux qui font face à des défis individuels.

 

Soyez un dirigeant positif, empathique et réactif 

La baisse de l’implication et de la satisfaction des salariés représente un autre défi organisationnel auquel certaines entreprises sont aujourd’hui confrontées. Sur le plan individuel et collectif, nous sommes nombreux à ressentir des niveaux de stress sans précédent – tant dans nos vies personnelles que professionnelles : l’identification des moyens permettant de remotiver les salariés doit donc être une priorité pour de nombreux employeurs. Les managers qui gèrent un ensemble de salariés distants et sur site doivent s’appuyer sur les outils de communication numérique pour que tous restent impliqués dans les activités et objectifs de l’équipe – où qu’ils se trouvent. Par exemple, ils peuvent renforcer les objectifs de l’équipe, distinguer les réalisations et célébrer les étapes clés dans un environnement virtuel, ou encore organiser des réunions en tête à tête sur l’amélioration des performances et le développement de carrière. De plus, les managers devront probablement diriger par l’exemple en faisant preuve d’un éventail de qualités personnelles indispensables pour créer un environnement de travail positif, inclusif et productif. Plus particulièrement, les dirigeants doivent faire preuve d’empathie face aux circonstances de chacun, de vigilance et de réactivité pour aider les salariés à résoudre des problèmes et relever des défis tout en restant positif – autant de qualités susceptibles d’inspirer leurs effectifs. En temps de crise, on ne communique jamais trop.

 

Comprenez ce que signifie la flexibilité pour chacun 

S’il y a une chose que les conditions de travail en temps de crise nous ont apprise, c’est bien que les horaires de travail standard de 9h à 18h sont devenus difficiles à appliquer universellement à tout le personnel (et de plus en plus inutiles avec la technologie actuelle). Bien que de nombreux professionnels jonglent actuellement entre l’école des enfants à domicile et les changements d’horaires des garderies, à plus long terme, certains d’entre eux se sentiront peut-être soulagés par l’absence de déplacements professionnels quotidiens et ce que cela apporte à leur équilibre travail/vie privée. Les entreprises qui aménagent des horaires flexibles et le télétravail pour répondre à des besoins individuels sont susceptibles de continuer à se distinguer bien après la fin des impacts immédiats du COVID-19 – avec le potentiel d’attirer et de fidéliser les professionnels les plus talentueux. Pour se préparer à cette potentielle transition culturelle à grande échelle, les entreprises doivent développer des politiques claires ainsi qu’investir dans la technologie et la formation à tous les niveaux hiérarchiques afin de préserver la productivité et l’efficacité des méthodes de travail.

 

Les contraintes liées à la pandémie ont rapidement fait évoluer les objectifs des entreprises qui prennent leur culture organisationnelle au sérieux. En tant que manager, vous devriez peut-être vous poser la question suivante : « Qu’est-ce que j’aimerais qu’on retienne de moi une fois qu’on sera sortis de cette crise ? » N’oubliez pas que c’est la personne qui dirige qui donne le ton.

En s’adaptant au changement dès maintenant, les entreprises pourront non seulement rendre les expériences professionnelles actuelles plus positives, mais aussi être mieux équipées pour le monde du travail de demain.

 

recruter en télétravail

Hide Breadcrumb
Off
Hide Title
Off

Articles récents