L’intérim vu par les jeunes

Par Robert Half 30/09/2016

Petit à petit, le CDI n’est plus considéré comme le graal par les actifs français, notamment chez les jeunes. En effet, les parcours de carrière linéaires (où l’on passe 10 ou 20 ans dans la même entreprise) ne s’avèrent plus aussi attractifs. Place à la flexibilité et à la mobilité.

Dans ce cadre,l'intérim peut constituer une formidable opportunité pour de nombreux jeunes travailleurs. En effet, il s’agit d’un moyen d’accumuler de l’expérience et/ou de varier les jobs. Décryptage ! 

En 2013, le Prisme a réalisé une étude consacrée aux jeunes et à l’emploi rapportant que 87% des jeunes considèrent que le travail en intérim permet d’obtenir rapidement de l’expérience professionnelle. Face à un marché de l’emploi souvent bloqué pour les jeunes diplômés, ce mode de travail s’impose comme une véritable opportunité pour faire ses premières griffes.

Vision globalement positive

Selon la même étude, 1 tiers des jeunes estiment avoir acquis leur première expérience professionnelle grâce à l’intérim. Confrontés à des difficultés pour trouver un premier emploi, ils considèrent ce mode de travail comme une solution pour ne pas rester inactifs tout en découvrant des métiers et le monde de l’entreprise. Parce que l’intérim leur permet de rester dans le bain et de développer leur employabilité, les jeunes affichent une vision relativement positive de l’intérim.

Trouver rapidement un emploi

L’intérim est un marché dynamique. Les besoins exprimés par les entreprises sont généralement urgents et donc les profils de jeunes, souvent plus mobiles que leurs aînés, constituent une cible de choix. Lorsqu’un jeune actif souhaite décrocher rapidement une mission, les opportunités sont plus nombreuses du côté de l’intérim.

Sortir de la précarité

L’intérim a la réputation de donner plus facilement leur chance aux jeunes. Même en l’absence des bonnes qualifications ou du bon parcours, un jeune peut décrocher ce type de contrat et ainsi éviter des périodes prolongées d’inactivité. Une fois que l’on est en poste, on gagne ainsi en compétences et en expériences et on est en mesure d’enclencher un cercle vertueux.

Tremplin vers l’embauche

Parce qu’il est plus facile de décrocher un contrat en intérim, ces missions représentent clairement un moyen pour signer un contrat plus durable. Il faut avoir en tête que beaucoup d’entreprises utilisent l’intérim pour satisfaire un besoin ponctuel ou faire un essai. Si le besoin devient permanent ou l’essai concluant, l’intérimaire a eu tout le temps de se faire repérer et donc de prétendre au poste en CDI. En effet, son avantage est qu’il connaît déjà l’entreprise, sa culture, ses process…

Par ailleurs, si le jeune travailleur n’est pas reconduit, ces expériences professionnelles constituent une excellente carte de visite auprès d’autres potentiels employeurs. 

Intérim

Etre mieux payé

L'intérimaire ou le CDD perçoit un salaire mais également une indemnité de fin de mission (11%) et 10% de congés payés. En clair, cette flexibilité augmente le pouvoir d’achat. Par ailleurs, dans de nombreux métiers pénuriques, l’intérim peut s’avérer très intéressant financièrement. En effet, les entreprises n’hésitent pas à sortir le chéquier pour attirer des profils extrêmement demandés. Dans le domaine informatique, où le mode projet est très répandu, les intérimaires peuvent sortir leur épingle du jeu en acceptant des missions longues (autour de 6 mois).

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Tour d’horizon des conditions de travail chez nos voisins européens
Tendances emploi en IDF et régions
L'intelligence émotionnelle au service de votre évolution professionnelle

 

Les articles qui peuvent vous intéresser