L’entretien vidéo de présélection, une tendance montante !

Entretiens de présélection vidéo

Ces dernières années, le secteur RH a vu l’éclosion de nombreuses start-up très créatives. Bien sûr, le recrutement n’échappe pas à la règle, comme en témoignent la diversification des méthodes de sourcing ou la généralisation des solutions d’analytics. Pourtant, il est une pratique qui semble en passe de s’imposer dans le processus d’embauche : l’entretien vidéo (en live ou en différé) comme moyen de présélection.

Aux USA, près de 1 recrutement sur 2 se déroulent de cette manière. Eléments d’explication…

Un recrutement raté peut coûter cher, très cher. De plus, dans un contexte de guerre des talents, il est nécessaire que le processus d’embauche soit le plus rapide et sécurisant possible. A ce titre, il est naturel de chercher à utiliser toutes les techniques et les applications disponibles pour optimiser un recrutement.

Suite à la diffusion d’une offre d’emploi, le recruteur sélectionne généralement une short-list de 10 ou 15 candidats. A ce moment précis, il doit opérer un arbitrage pour savoir lesquels seront reçus ou non en entretien. Pour éviter d’avoir à choisir d’après un CV ou un entretien téléphonique, les solutions de recrutement en vidéo s’avèrent un excellent moyen pour tester ces candidats sans avoir à les recevoir physiquement. Ainsi, une solution comme « easyRECrue », leader français, propose aux recruteurs et professionnels RH d’organiser des entretiens en vidéo différé. Les recruteurs personnalisent un questionnaire de recrutement auquel les candidats sont invités à répondre en vidéo. Ces vidéos peuvent ensuite être comparées de manière collaborative avec l’équipe pour retenir les meilleurs talents.

Comment ça marche ?

L’entretien vidéo se déroule généralement en 4 étapes : tout d’abord, la création d’un questionnaire personnalisé en fonction du poste ; puis, la réception par les candidats d’un email d’invitation ; suit alors la réponse des candidats en vidéo ; et, enfin, la consultation de la vidéo par le recruteur. Cet entretien vidéo peut, d’une part, se dérouler en direct (pas besoin de prendre de note puisque l’échange est enregistré) ou, d’autre part, se dérouler en différé (ici, le candidat répond à une série de questions préenregistrées).

Quels avantages pour le recruteur ?

Avec l’entretien vidéo, il est possible d’évaluer un candidat en quelques minutes sans l’obliger à se déplacer (ce qui est pratique lorsqu’ils n’habitent pas à Paris) ou sans monopoliser le temps précieux du recruteur. Plutôt qu’un échange téléphonique, la vidéo permet de se rendre compte efficacement de la manière de parler du candidat ou sa capacité à argumenter.

La solution de recrutement par vidéo est aussi un avantage pour la diversité. Selon une logique d’optimisation, les recruteurs ont tendance à recevoir en priorité les « valeurs sûres ». Avec l’entretien vidéo, on donne plus facilement la chance à des candidats n’ayant pas le profil «type».

Enfin, le fait de disposer d’une vidéo d’un candidat constitue une véritable base d’échanges pour toutes les personnes impliquées dans le recrutement (opérationnels et RH)

Candidats : Comment vous préparer ?

Destinée à se généraliser, cette pratique doit absolument être maîtrisée par les candidats. L’idée n’est évidemment pas d’être le meilleur acteur (ou de se maquiller) mais bien de se mettre dans les conditions d’un entretien physique lors duquel il s’agit de convaincre un futur employeur de ses compétences, de ses aptitudes et de sa motivation. Le candidat va donc veiller à se trouver dans un endroit calme, à bien s’habiller et à surtout préparer son intervention. En effet, il n’aura pas de seconde chance. Lorsqu’il consulte les questions, il doit prendre le temps nécessaire pour offrir, face caméra, une bonne argumentation.

Que les candidats se rassurent : les recruteurs ont conscience que certaines personnes sont plus à l’aise devant l’objectif que d’autres, ils ne sont donc pas jugés sur leur aisance mais bien sur l’image dégagée et les attitudes. 

Et aussi : https://www.roberthalf.fr/candidats/conseils-carriere/entretien-dembauch...
 

Partagez cette page