Manager persuasif : définition et caractéristiques

Par Robert Half on 26/04/2018

Le manager persuasif est celui qui entraîne ses collaborateurs à se dépasser, à faire toujours plus que ce dont ils s'estiment capables, et fait parler sa créativité en proposant toujours de nouvelles idées. Toutefois, des quatre styles de manager (persuasif, directif, délégatif et participatif), il est celui qui reste à l’écoute de ses collaborateurs et ne cherche pas à imposer ses idées. 

« Atteindre de nouveaux sommets » : voilà certainement la devise du management persuasif. Est-ce la bonne approche ? Comment fonctionne-t-il vraiment ?

Qualités et limites du manager persuasif

Oui, le manager persuasif fait parler sa créativité en proposant toujours de nouvelles idées. Il a de nombreux contacts et fait généralement preuve d'un bon sens relationnel. Si sa personnalité est source d'inspiration pour son équipe, il aurait tendance parfois à accepter plus de projets qu'il ne peut en gérer.

En résumé, un manager persuasif se distingue par les qualités suivantes :

  • Il aime approfondir la réflexion.
  • Les relations qu'il noue avec ses collègues sont solides.
  • Il possède un grand pouvoir de persuasion et de motivation sur son équipe.
  • Il fait preuve de tact et est un bon négociateur/médiateur.

Toutefois, tout type de management a ses défauts et les qualités du manager persuasif sont contrebalancées par des aspects négatifs :

  • Des freins à la prise d’initiative et d’autonomie de la part des collaborateurs.
  • Un surinvestissement du manager et ce que cela implique pour ses collaborateurs : des confusions entre vie professionnelle et vie personnelle.
  • Le risque de glisser vers un style de management paternaliste, dans un système peu ouvert sur l’extérieur : le manager s’efforce de créer un groupe dont il est le seul modèle.

Manager persuasif : qu’attend-il de ses équipes ?

Si vous travaillez avec un manager persuasif, voici nos conseils pour une collaboration sereine et productive :

  • Soyez créatif et communiquez vos nouvelles idées.
  • Exprimez vos opinions et pensez toujours à les mettre en contexte par rapport à une vision d'ensemble.
  • Collaborez avec vos collègues pour obtenir des résultats et trouver des solutions.
  • Apportez des explications sans trop de détails.
  • Parlez de vos aspirations professionnelles à votre manager : il vous aidera à atteindre vos objectifs.
  • Faites preuve d’autonomie : impliquez-vous sans que votre manager ait à vous le demander.

Les autres types de management

Outre le manager persuasif, on compte 3 autres types de manager :

  • Le manager directif : il use d’un type de management autoritaire, centré sur les résultats. Le management directif repose sur un système de sanctions et récompenses. Ce style peut être justifié dans un contexte difficile où certains collaborateurs sont incompétents et résistants.
  • Le manager délégatif : il implique et fait participer ses collaborateurs aux prises de décision. Cela permet de responsabiliser ses équipes et de contribuer à une bonne ambiance de travail. Le risque est par contre de tomber dans un management trop amical.
  • Le manager participatif : il travaille en ouverture totale avec ses collaborateurs, qui participent activement aux prises de décision et sont très libres dans leur façon de travailler.Pour mettre en place un style de management participatif, il est impératif que les collaborateurs soient autonomes, créatifs et engagés dans leur travail.

Dans l’absolu, il n’y a pas de type de management parfait. Pour être un bon manager, il faut appréhender chaque situation avec le style de management le plus adéquat et savoir s'adapter en fonction à la situation et des particularités des collaborateurs auxquels on s’adresse. 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ?

Articles récents