Tendances emploi en IDF et régions

blog-marche-emploi-1

Pratiquement toutes les études emploi en France montrent que la région Île-de-France est plus dynamique que les autres régions. Pourtant, certaines d’entre elles, à l’image du Sud-Ouest avec l’aéronautique ou du Nord avec la distribution, affichent leurs propres spécificités. Si vous avez des envies de mobilité, il convient d’étudier précisément les particularités des territoires que vous convoitez.

Selon une étude de l’Accos, l’emploi dans le secteur privé est reparti à la hausse (+0,1%), avec comme principaux moteurs l’intérim et le tertiaire.

Cependant, toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne. Certaines sont clairement en retrait tels que la Picardie (-0,7%), la Champagne-Ardenne (-1,3%), la Bourgogne (-0,9%), le Limousin (-1,0%) ou encore le Poitou-Charente (-0,8%). A l’autre bout du spectre, ce sont le Languedoc-Roussillon (+0,7%), l'Ile-de-France (+0,4%) et la Bretagne (+0,4%) qui se portent le mieux.

En début d’année, les prévisions de l’Apec sur l’emploi cadre prévoyaient entre 182 000 et 200 000 recrutements en 2016. Le premier recruteur est le secteur informatique, suivis de près par le commercial, la recherche et développement puis les fonctions support (administration, ressources humaines, communication et juridique). Sur la répartition territoriale de ces embauches, les quatre régions les plus actives sont l’Île-de-France, l’Auvergne Rhône-Alpes, le Nord-Pas-de-Calais-Picardie et la Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse.

Marché emploi

Le bon job selon la région

En Île-de-France, la forte présence des sièges sociaux des entreprises représente un formidable vivier d’emplois pour toutes les fonctions support, et particulièrement pour les métiers de la finance d’entreprise tels que le comptable ou le responsable comptable. Egalement, Paris est une place forte du numérique (40% des emplois du numérique). Les profils de développeur ou d’ingénieur informatique sont ainsi très recherchés.

Si vous visez la région Nord-Pas-de-Calais, il est préférable de s’orienter vers les métiers de la distribution, activité historique de la région. D’autres activités se développent nettement à l’image du transport, de la logistique mais aussi de l’industrie (maintenance).

Les passionnés d’aéronautique et de spatial vont évidemment regarder du côté du Sud-Ouest où se concentrent les principaux constructeurs et avionneurs, ainsi qu’un bassin extrêmement dynamique de PME. Les techniciens et les ingénieurs d’étude sont clairement dans l’œil des recruteurs. A noter également une belle croissance de la filière du numérique.

Le numérique est aussi à l’honneur dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une récente étude du Clust’R Numérique et du cabinet EY reporte une croissance de 9% des effectifs entre 2010 et 2014, qui fait de la région la deuxième en terme de volume d’emploi. De fait, il existe une véritable tension sur l’emploi puisque 45% des entreprises expliquent avoir des postes non pourvus, dont plus de la moitié sur des profils de développeur informatique.

En Provence-Alpes-Côte d’Azur, la finance d’entreprise a le vent en poupe. Dans une région plutôt dynamique, les entreprises cherchent à grossir et ont donc besoin de s’appuyer sur des spécialistes de la comptabilité pour réussir leur développement. Avis aux amateurs !

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Travailler dans la finance, oui mais où ?
Tour d’horizon des conditions de travail chez nos voisins européens
Comment réussir son profil sur les réseaux sociaux pros ?

 

Partagez cette page