Marque employeur : recruteurs, soignez-vous l’expérience candidat ?

marque-employeur-recruteur

Tous les recruteurs rêvent d’attirer et de fidéliser les meilleures recrues ! Dans cette guerre des talents, l’expérience candidat est fondamentale. Et les progrès à faire sont nombreux : d’après une étude, un quart des candidats ont déjà été confrontés à une mauvaise expérience en postulant. Impact négatif sur la marque employeur, fuite des talents, baisse des ventes… Les conséquences sont réelles. Et vous, où en êtes-vous dans l’expérience candidat ?

L’expérience candidat, c’est quoi exactement ?

L’expérience candidat entre en scène bien avant l’acte de candidature. D’après une étude récente, 1/8 des candidats « googlisent » une entreprise avant de postuler pour chercher des informations. D'ailleurs, des sites permettent de recueillir des avis anonymes sur l’ambiance de travail, le processus de recrutement ou encore le style de management. Une fois la candidature envoyée, l’expérience se poursuit jusqu’aux premiers jours dans l’entreprise. Si le candidat n’est pas retenu, elle s’arrête plus tôt mais est tout aussi importante.

Un concept à ne pas négliger

L’expérience candidat est liée à la marque employeur, le candidat étant un potentiel consommateur de vos produits ou de vos services ! Une expérience candidat décevante a des répercussions sur l’entreprise : d’après La Super Agence, 52% des candidats ayant eu une mauvaise expérience candidat dans une entreprise sont moins enclins à acheter ses produits. Et 22% sont prêts à dissuader leur entourage de postuler ! En plus d’un manque à gagner, vous voyez aussi s’éloigner de potentielles recrues, peu attirées par votre image.

Marque employeur recruteur

Vous et l’expérience candidat

Posez-vous ces questions :  

  • Faites-vous preuve de transparence ? Vos offres d’emploi sont-elles assez claires ?
  • Votre site carrières est-il optimisé pour les mobiles ? Sachez que 59% des candidats souhaitent pouvoir postuler via leur smartphone.
  • Personnalisez-vous les messages envoyés aux candidats ?  
  • Informez-vous les candidats du processus du recrutement ?
  • Quel est votre délai de réponse aux candidats ? Pour le candidat, le retour idéal se situe entre 3 et 7 jours 
  • Adressez-vous une réponse aux candidats ? 82% d’entre eux s’attendent à en recevoir une !  
  • Vos candidats connaissent-ils les raisons de leur non recrutement ?

Des actions à mettre en place

Créez et partagez du contenu attractif sur le blog de votre entreprise ou sur les réseaux sociaux. Un candidat pourrait avoir envie de postuler chez vous car il a repéré un message qui l’intéresse !

L’expérience candidat, c’est aussi la facilité de l’acte de candidature. D’après Régions Job, plus d’un candidat sur six ne veut pas consacrer plus de 20 minutes à postuler. Simplifiez au maximum ! Privilégiez le responsive design pour votre site carrières et pensez à ajouter un widget permettant de postuler via LinkedIn.

Soignez aussi l’entretien d’embauche ! Après l’entretien, ayez en tête le mot « notification » ! Tenez le candidat au courant du processus de recrutement, adressez-lui un feedback et justifiez les refus. N’hésitez pas à noter les retours des candidats et à leur envoyer des questionnaires pour recevoir leur avis. Ce sont les premiers concernés ! Une compilation et une analyse des données permettra d’éclaircir les points d’amélioration.

Si « le client est roi », qu’en est-il de vos candidats ?

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Marque employeur : conseils pour la rendre irrésistible
Rétention des talents : appliquez la méthode "KEEP" !
Recruter : lequel des deux ?

 

Partagez cette page