Travailler dans la finance, oui mais où ?

metier-dans-la-finance-1

Les métiers de la finance restent une orientation privilégiée pour les étudiants d’écoles de commerce ou d’ingénieur. Mais comment s’orienter pour, d’une part, évoluer dans un monde qui vous correspond et, d’autre part, décrocher des jobs porteurs ? Voici un petit tour d’horizon des opportunités qui s’offrent à vous dans le milieu de la finance.

Quand on pense finance, on imagine tout de suite des traders hyperactifs qui passent leurs journées dans les chiffres et les graphiques. Ce n’est pas totalement vrai ni totalement faux… Dans la banque d’investissement, dont l’objectif est de fournir des services financiers aux gouvernements, aux entreprises et aux particuliers très fortunés, on retrouve des professions telles que le conseiller en fusion-acquisition, qui guide les entreprises dans le montage de financement complexes, ou le broker sur le Forex, qui fournit des conseils en stratégies d’investissement sur le Forex : carry trade, couverture, swing and day training…

En ce moment, ce n’est pourtant pas sur ces postes que les besoins des recruteurs sont les plus importants. En effet, la tendance est davantage sur la maîtrise des risques et la compliance. Les profils visés ? D’un côté, des contrôleurs de risques marché ou produit ; de l’autre, des spécialistes de la réglementation qui vont vérifier la conformité des pratiques avec l’évolution des dispositions légales.

Metier dans la finance

Gestion d’actifs

La gestion d’actifs réside dans la gestion de fonds confiés par des investisseurs afin de générer un revenu plus important via l’investissement dans des actions, obligations, sicav de trésorerie, hedge funds… Le métier le plus courant est évidemment le gérant d’actifs (ou asset manager). Celui-ci est le plus souvent spécialisé sur un type de produits, d’actions ou de taux. Il va évoluer soit au sein d’un service au sein d’une grande banque ou assurance, soit au sein d’une société de gestion ou d’un hedge fund. Récemment, ce sont plutôt les petites sociétés de gestion qui ont le vent en poupe et recherchent plutôt activement des profils orientés commercial ou marketing.

Le capital-investissement (ou Private equity)

Le private equity désigne la prise de participation par des investisseurs financiers ans des entreprises non cotées, sur du moyen-long terme. Il s’agit d’un marché dynamique et ce pour plusieurs raisons : la performance dégagée à long terme sur les actifs comparée aux autres classes d’actifs, sa faible corrélation avec les marchés boursiers et le fait d’investir dans le développement d’entreprises innovantes. De plus, en raison de la persistance des taux faibles voire négatifs, les acteurs s’orientent vers des actifs plus risqués (il est possible de bénéficier d’incitations fiscales). Pour ces raisons, les sociétés spécialisées dans le private equity se développent et recherchent certains profils tels que des analystes ou des directeurs d’investissement.

Finance d’entreprise

La finance d’entreprise est un domaine à part dans les métiers de la finance. On parle ici des comptables, des responsables comptables, des contrôleurs de gestion ou encore des directeurs financiers. Clairement, ces profils sont aujourd’hui très recherchés, et à cela plusieurs raisons : la hausse des investissements réalisés par les entreprises étrangères en France, l’internationalisation des entreprises françaises, l’intensification des changements réglementaires et enfin la dématérialisation… Il existe de très belles opportunités d’emploi notamment parce que les entreprises ont besoin de profils poly-compétents (maîtrise de langue étrangère, compétence technique, dimension managériale…).

En savoir plus sur les métiers et les salaires

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Tendances emploi en IDF et régions
DAF 2020, profils et compétences souhaités
Tour d’horizon des conditions de travail chez nos voisins européens

Partagez cette page