Et si votre entreprise optait (enfin) pour une vraie stratégie de télétravail ?

Par Robert Half on 06/05/2020

On l’a vu avec les grèves mais aussi avec la crise sanitaire, le télétravail est devenu une pratique très majoritaire dans les entreprises. Pris de court au départ, les salariés ont apprécié de limiter leur temps de transport et donc de mieux gérer leur temps et leur organisation. Et si c’était le moment de réfléchir à une vraie politique de télétravail dans votre entreprise ?

Check list des points de vigilance.

Full remote ou mix de présentiel et de home office ?

Pour basculer dans le 100% télétravail, il faudrait évidemment que tous vos collaborateurs y soient éligibles. Et ce n’est évidemment pas le cas dans la totalité des entreprises. L’alternative est alors un mix entre télétravail et présentiel. Avant de lancer quoique ce soit, faites un bilan des précédentes périodes de télétravail de vos collaborateurs et sondez-les sur leurs souhaits et impératifs.

  • Sont-ils partants pour du home office ?
  • A quel rythme ?
  • Quels avantages y voient-ils ?
  • Quels freins (espace contraint par exemple, etc) ?

En fonction de leur appétence pour le digital, de leur degré d’autonomie, de leurs responsabilités mais aussi de leurs contraintes personnelles, les réponses seront variées. Et votre politique en matière de télétravail devra en tenir compte. 20% de télétravail / 80% sur site. Ou l’inverse. Ou un équilibre encore plus savant, voire personnalisable. Une chose est certaine, dans le monde post Covid-19, offrir la possibilité de télétravailler est un facteur d’attractivité pour une entreprise.  

Rester vigilant sur la relation au travail

Malgré tous les a priori, en télétravail, vos collaborateurs travaillent en général plus qu’au bureau. Parfois au risque d'en faire trop. Donc, dans une stratégie de déploiement du télétravail, il convient de redoubler d’efforts dans le respect du droit à la déconnexion. Même s’il est impossible de recréer exactement la convivialité propre à la vie de bureau, ne laissez pas vos salariés télétravailleurs s’isoler. Mettez en place des pauses virtuelles et des rendez-vous récurrents durant les jours de home office (surtout si plus de 2 jours par semaine). L’objectif étant de conserver et d’entretenir le lien social . Et surtout, comme leurs collègues présents sur site, mettez-les dans la boucle des circuits de l’information. 

Équiper ses collaborateurs avec du matériel performant

Pas question de laisser vos salariés « bricoler » avec du matériel informatique obsolète, une connexion de piètre qualité, des outils collaboratifs approximatifs… Bref, un bon équipement fait partie des facteurs clés de réussite d’une politique de télétravail. Des bugs, des réseaux qui qui fonctionnent mal… c’est autant de frustration et de stress générés et de productivité en moins. Et donc une baisse de la performance de votre activité.

Former au management à distance 

Qu’ils soient eux-mêmes en télétravail ou qu’ils doivent driver leur équipe à distance, les managers de proximité (mais aussi leurs supérieurs directs et indirects) sont indispensables à la réussite du télétravail. Manager de loin sans stresser, sans contrôler le moindre fait et geste, sans ralentir le rythme en espérant que tout fonctionne tout seul… le télé management ne s’improvise pas (ou alors mal). Et tout le monde n’a pas les soft skills nécessaires pour y parvenir. La bonne nouvelle c’est que cela s’apprend le management en télétravail ! Donc ne faites pas l’économie de former vos managers au management à distance avant de déployer un vaste plan de télétravail.

 

recruter en télétravail

Hide Breadcrumb
Off
Hide Title
Off

Articles récents