Apprendre à parler en public

Par Robert Half 14/02/2017

A l’occasion d’une réunion ou même d’une conférence, vous pouvez être appelé à présenter un produit, exposer une stratégie ou détailler un plan d’actions. Si le fond du message est essentiel, votre aisance à l’orale et votre capacité à embarquer un auditoire vont également faire la différence.

Il n’y a rien de pire qu’ennuyer un public. Si des comédiens ou des politiques pourront certainement vous le dire, les entreprises sont également concernées. La capacité à prendre la parole en public est une compétence aujourd’hui devenue indispensable, surtout quand vous aspirez à des fonctions de manager ou de direction. Il est important de noter que, désormais, la forme devient pratiquement aussi importante que le fond. Les modèles de pitch de la Silicon Valley, inspirés en grande partie par Steve Jobs et les conférences TED, ont introduit de nouveaux codes et de nouvelles références. Il ne s’agit plus d’être pertinent mais aussi convaincant.

Parker en public

Vaincre sa peur

Beaucoup de personnes ont peur de prendre la parole devant un auditoire. La crainte du trou noir ? La hantise du bégaiement ? La peur d’être ridicule ? Se retrouver face à des dizaines de paires d'yeux qui vous fixent n’est pas un exercice facile et cela prend généralement du temps avant de se sentir vraiment à l’aise et de maîtriser cet art complexe. Si certains sont naturellement plus prêts que d’autres, il s’agit dans un premier temps de comprendre les "éléments bloquants". Pourquoi craint-on de se retrouver face à un auditoire de 10, 50 voire 200 personnes ? En comprenant cette angoisse (beaucoup de professionnels s’appuient sur des coachs), vous identifiez vos axes d’amélioration.

La vérité est qu'à moins d'adorer le show et d'avoir toujours voulu être une star, il y a fort à parier que de vous retrouver le centre d'attention d'un public ne va pas être simple ! Vous avez le trac ? c'est normal pour 90% des débutants voire des professionnels. N'oubliez pas que 90% des personnes qui constituent votre public n'en mèneraient pas large à votre place ...

Réussir son entrée

Si vous devez prendre la parole dans un lieu que vous ne connaissez pas, il est souvent préférable de faire des « repérages » pour vous familiariser avec l’endroit et de bien vérifier le matériel avant la prise de parole. Au moment de commencer, soyez certain que la première impression est souvent la bonne. Choisissez donc attentivement votre introduction et vos premiers gestes : apprenez et répétez. Il est conseillé également d’arriver avec le sourire, la tête haute et de parler plus fort, cela évite le risque d'une voix monotone. Si vous êtes vraiment trop stressé, vous pouvez le dire (même de façon un peu humoristique), ce qui permettra de vous détendre un peu et de créer de l’empathie chez votre auditoire.

Aller droit au but

Les discours fleuves ne fonctionnent plus (ont-ils déjà fonctionné ?). La tendance est au direct voire à la simplification. Même si vous traitez de sujets compliqués, vous devez faire un effort de simplification et éviter au maximum les formules jargonneuses ou alambiquées. Lorsque vous préparez votre intervention, concentrez-vous sur la construction de messages clairs et illustrer avec des exemples précis. En résumé, adoptez un fil conducteur avec deux ou trois points forts et ne vous égarez pas ! 

Autres astuces

Certains gestes ou attitudes envoient des mauvais signaux à votre audience : les bras croisés, le regard en l’air, le dos tourné au public…

L’humour peut être bienvenue mais il faut savoir l’utiliser à bon escient : si vous n’êtes pas blagueur dans l’âme, mieux vaut ne pas forcer votre nature et risquer des moments de malaise.

Enfin, pour donner du dynamisme à votre prise de parole, n’hésitez pas à interpeller le public avec des questions/réponses (vous pouvez prévoir avec des collègues des questions préparées à l’avance). Cela permet d’éviter l’impression du professeur qui donne un cours à ses élèves.

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Les 8 signes qui montrent qu’on a besoin de rechercher un nouvel emploi.
Reconversion professionnelle : et si vous sautiez le pas !
Talent : êtes-vous un collaborateur exceptionnel ?

 

Les articles qui peuvent vous intéresser