Qualité d’un manager : savoir quand un opérationnel peut devenir manager

qualité d'un bon manager

Dans une entreprise, les enjeux de succession sont immenses. Ils le sont d’autant plus que les collaborateurs, notamment issus des nouvelles générations, aspirent à changer de poste/évoluer plus souvent et plus rapidement. Dès lors, pour les services RH comme pour les dirigeants, une question revient souvent : quel opérationnel puis-je faire évoluer à un poste de manager ? Comment savoir s’il sera en mesure de gérer une équipe aussi bien qu’il accomplit aujourd’hui son travail ?

Selon un principe admis : un excellent opérationnel ne fait pas forcément un bon manager. En effet, les meilleurs performers (par exemple, le commercial qui signe le plus de contrats) ne disposent pas automatiquement des qualités attendues chez un manager comme la capacité d’écoute, la capacité à fédérer une équipe, la capacité à communiquer… Pourtant, voici quelques signes qui ne trompent pas sur le potentiel d’un opérationnel à se mettre dans la peau d’un manager.

Il/elle dépasse sa fiche de poste

Curieux(se), motivé(e), enthousiaste, ce salarié épate ses collègues et son encadrement par la qualité de son travail. De plus, il est toujours partant pour aller au-delà des attendus de sa fiche de poste pour aider un collègue ou suggérer une action. Clairement, il s’agit d’un profil qui cherche à progresser voire à faire progresser les autres. A quel signe peut-on le reconnaître ? Par exemple, il/elle détecte qu’un processus business ou interne pourrait être optimisé et propose des pistes d’amélioration.

Il/elle est ambitieux

Les salariés ambitieux sont souvent un petit peu irritants mais ils peuvent représenter une vraie mine d’or pour les dirigeants ou les services RH. En effet, si cette ambition ne repose pas uniquement sur un orgueil mal placé, ils affichent un haut degré de motivation et d'engagement dans leur travail, ce qui leur permet d’acquérir une vraie expérience et une certaine autorité dans leur domaine. A quel signe peut-on le reconnaître ? Par exemple, c’est quelqu’un qui reste ferme dans ses convictions et n’hésite pas à assumer et défendre ses décisions même si elles peuvent aller à l’encontre de celles de ses encadrants.

Il/elle aide les autres

Un bon manager est celui qui sait motiver et fédérer ses équipes. Il doit fixer des objectifs et permettre à chaque membre de les atteindre. En cela, il doit à tous moments se muer en "facilitateur". A ce titre, un opérationnel montrant un sens développé de l’écoute et de la communication représente clairement un candidat potentiel à un poste de manager. Non seulement il est disponible pour ses collègues mais il va aussi les aider à surmonter les difficultés rencontrées.

Il/elle est positif

Un bon état d’esprit, positif et enthousiaste, est une excellente qualité chez un manager. Si vous identifiez chez un opérationnel une capacité à laisser de côté ses doutes ou ses humeurs pour adopter une attitude positive profitant à la dynamique du groupe et à son travail, vous trouverez là un profil à potentiel.

Bien manager une équipe : Nos 5 conseils

 

 

Partagez cette page