Conseils pour vous faire repérer par un chasseur de tête

Par Robert Half 25/03/2016

En matière de recherche d’emploi (active ou passive), être accompagné par un cabinet de recrutement augmente considérablement vos chances de trouver le bon job dans la bonne société.

Mais justement ! Comment faire en sorte que les chasseurs de tête identifient votre profil et vous proposent cet accompagnement ?

Voici quelques conseils de Robert Half.

Soignez vos profils sociaux

Régulièrement, les chasseurs de tête rôdent autour de milliers de profils et étudient scrupuleusement votre identité numérique avant de vous ajouter sur LinkedIn/Viadéo ou de vous contacter par mail/téléphone. À ce titre, il s’agit : de présenter un profil complet : celui-ci retrace scrupuleusement votre parcours professionnel, vos diplômes, vos compétences, éventuellement vos ambitions… Il comporte aussi idéalement des avis et des recommandations.
D’actualiser régulièrement votre profil : cela vous permet de faire connaître vos dernières compétences. Cela vous permet également de remonter en bonne place sur les moteurs de recherche internes aux réseaux sociaux.
De choisir les bons mots-clés : comme un site qui souhaite optimiser son référencement, le candidat veille à utiliser les bons termes pour qualifier ses expériences professionnelles, ses compétences, ses certifications, ses objectifs professionnels…
De rejoindre des groupes de discussion : LinkedIn est un site utile pour la recherche d’emploi mais aussi pour le business. De nombreux groupes thématiques permettent de rencontrer ses pairs pour échanger sur des sujets en lien avec vos compétences. En interagissant dans ces groupes, vous augmentez vos opportunités d’être chassé.

Recruteur chasseur de tete

Cultivez votre réseau personnel

Vous n’êtes peut-être qu’à une ou deux personnes du chasseur de tête qui illuminera votre horizon professionnel. Alors que vous êtes en poste, vous hésitez parfois à faire savoir que de nouveaux challenges vous tentent. C’est une erreur !

Faites-le savoir autour de vous, que ce soit auprès de vos amis, de vos collègues (avec retenue quand même) ou lors de réunions avec des anciens de votre école. Il est important de noter que la cooptation, qui consiste à recommander à son entreprise ou à des recruteurs un profil que l’on connaît bien (le coopteur peut même être rémunéré), est une tendance en vogue.

Soyez présents sur les CVthèques

Ce conseil vaut surtout pour les candidats en recherche active (contrairement à ceux, en poste, qui privilégient une promotion plus discrète pour éviter des tensions avec leur employeur). Intégrez votre CV dans les CVthèques des différents jobboards et n’hésitez pas à les actualiser régulièrement.  

Passez au « personnal branding »

Ou, en français, la marque personnelle. C’est l’équivalent candidat de la marque employeur. Cela consiste à s’auto-promouvoir et surtout à faire le buzz autour de ses compétences et de ses expertises. Sur Twitter, vous pouvez ainsi créer un compte orienté sur une thématique spécifique (par exemple, un DAF se spécialise dans l’analyse des données financières). Si ce compte est régulièrement alimenté et bien sûr pertinent, vous êtes identifié comme un passionné et un expert : pour les chasseurs de tête, vous devenez clairement attractifs !

En matière de personal branding, certains n’hésitent pas à créer un blog de spécialistes ou à poster des papiers sur des sites d’information spécialisés. Ils augmentent leur notoriété dans une sphère de connaisseurs. C’est très rassurant pour les chasseurs de tête et cela constitue un plus lors d’un processus de recrutement.

Osez prendre les devants   

Les chasseurs de tête ne sont pas non plus des surhommes. De temps en temps, ils ont bien besoin d’un coup de main. Vous pouvez ainsi les contacter directement pour leur faire connaître votre profil et vos objectifs de carrière. Clairement, il n’est pas compliqué de trouver les coordonnées de cabinets de recrutement (pour Robert Half, c’est en haut à droite). Ces cabinets se feront un plaisir de vous intégrer dans leur CVthèque, voire plus si affinités…

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Les 8 signes qui montrent qu’on a besoin de rechercher un nouvel emploi
Conseils entretien d’embauche : ne ratez pas les premières minutes !
Comment réussir son profil sur les réseaux sociaux pros ?

 

Les articles qui peuvent vous intéresser