Le Guide des Salaires 2023 de Robert Half est disponible !

Par on 04/10/2022

Salariés/Candidats : votre salaire actuel est-il le bon ? Quel salaire devriez-vous percevoir ?

Dirigeants : les salaires proposés à vos futures recrues sont-ils alignés à ceux du marché ? Comment attirer, recruter et fidéliser les meilleurs talents ? Et quelles seront les grandes tendances du marché du recrutement en 2023 ?

Toutes les réponses à ces questions sont dans le Guide des Salaires de Robert Half !

Publié chaque année, le Guide des Salaires de Robert Half 2023 vous propose les grilles de salaires d’une centaine de fonctions par spécialisations (Finance et Comptabilité, IT et Digital, Assistanat spécialisé, RH, Juridique et Fiscal) et dévoile les grandes tendances du recrutement en France pour 2023, utiles à la fois pour les dirigeants d’entreprises, recruteurs, salariés ou chercheurs d’emploi.

100% digital, cet outil vous permet d’être bien informé afin de mener au mieux vos négociations salariales et prendre les meilleures décisions de recrutement.

NOUVEAU :

  • Focus sur la culture d’entreprise
  • Focus sur les nouveaux modes de collaboration (travail hybride)

Les tendances à retenir pour 2023 :

  • Le Guide des Salaires 2023 traduit une hausse généralisée des grilles salariales, avec des augmentations fortes pour les métiers de la finance et comptabilité, des RH, du juridique, et les fonctions commerciales
  • 74% des dirigeants français déclarent prévoir des augmentations salariales égales ou supérieures à l’inflation pour tous leurs employés.
  • 75% des dirigeants français se disent plus confiants dans les perspectives de croissance de leur entreprise pour les mois et l’année à venir qu’ils ne l’étaient l’an dernier.
  • 85% prévoient des recrutements en CDI dans les prochains mois (remplacements ou nouveaux recrutements).
  • 88% des dirigeants pensent qu’il sera aussi ou plus difficile de recruter les bons talents en 2023 qu’au cours de l’année passée.
  • 39% des dirigeants craignent de ne pouvoir offrir une rémunération compétitive pour attirer les meilleurs talents, c’est la première inquiétude liée au recrutement.

Malgré les signes de ralentissement de l’économie, le niveau de confiance des dirigeants français se maintient à un niveau élevé : selon une étude réalisée par Robert Half auprès des dirigeants français, 75% d’entre eux se disent plus confiants dans les perspectives de croissance de leur entreprise pour les mois et l’année à venir qu’ils ne l’étaient il y a un an.

Cet optimisme se traduit par un dynamisme très marqué en matière de recrutement : 85% des dirigeants prévoient de nouveaux recrutements dans les prochains mois, un tiers (33%) anticipe la création de nouveaux postes. Conséquence de ce dynamisme, la guerre des talents ne faiblit pas : 88% des dirigeants pensent qu’il sera aussi ou plus difficile de recruter les bons talents en 2023 que l’année passée.

Les dirigeants français font face à un double enjeu : le contexte inflationniste, qui ravive la question du pouvoir d’achat, et la « grande rotation » des employés, expression d’un nouveau rapport au travail post-Covid. Ces deux sujets replacent le salaire au centre du recrutement. Pour attirer, il est essentiel de proposer une rémunération tenant compte de la tendance haussière du marché et des attentes des candidats – qui en font le premier critère de leurs décisions. Mais les nouvelles aspirations des salariés invitent également les dirigeants à une approche plus globale du recrutement et à une vraie réflexion sur la culture d’entreprise.

1. Des salaires en hausse, notamment en finance et comptabilité, pour les RH et le juridique

Le Guide des Salaires 2023 Robert Half constate une tension à la hausse sur l’ensemble des rémunérations, portée par la conjoncture, l’inflation croissante, mais aussi les fortes problématiques de recrutement.

Les écarts de salaire, par rapport à 2021/2022, sont notamment sensibles pour tous les métiers de la finance et comptabilité, avec des augmentations salariales annuelles brutes à deux chiffres pour les profils expérimentés. Les postes de directeur de contrôle de gestion, directeur comptable, directeur fiscal, directeur de l’audit interne, connaissent les plus fortes augmentations. Les ressources humaines (DRH, responsable des ressources humaines, responsable du recrutement) et le juridique (directeur juridique, responsable juridique, juriste), ainsi que les fonctions commerciales (sales executive, business developer, account manager) progressent également de manière notable.

Albane ARMAND

2. Le salaire, une préoccupation entendue par les dirigeants d’entreprise

Dans l’ensemble, les dirigeants français ont pris conscience de l’importance accrue de la question salariale et des attentes en matière de rémunération. 74% d’entre eux déclarent prévoir des augmentations salariales égales ou supérieures à l’inflation pour tous leurs employés.

Ne pas pouvoir offrir une rémunération compétitive sur le marché apparaît comme leur première inquiétude quant à leur capacité à attirer des talents qualifiés, pour 39% des dirigeants interrogés.

« Dans un contexte particulièrement marqué par l’inflation, la rémunération devient le critère n°1 des candidats pour rejoindre une entreprise. Cependant, celui-ci ne doit pas être décorrélé d’autres critères devenus tout aussi importants pour attirer de nouveaux candidats, et notamment ceux issus de la génération post-covid. Le bien-être dans l’entreprise, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée et la flexibilité sont des nouveaux enjeux que les recruteurs ne peuvent plus ignorer. », constate Albane Armand.

Pour aider leurs collaborateurs à faire face à l’augmentation du coût de la vie, l’étude révèle que différentes mesures, plus ou moins nouvelles, sont mises en place par les employeurs :

  • La plus répandue est la prime exceptionnelle, mise en place par 40% des entreprises
  • Près d’1/3 des entreprises (32%) ont aussi proposé des augmentations de salaire permanentes ou l’échange des jours de congés en rémunération (34%)
  • Outre ces mesures « classiques », d’autres plus originales ont aussi été mises en place comme l’accroissement des opportunités de télétravail afin de réduire les coûts de trajet (34%), l’offre de cadeaux (31%) ou la proposition de programmes de bien-être (27%).

3. La culture d’entreprise, nouvel arbitre du jeu

Le phénomène de « grande rotation », présent depuis plus d’un an sur le marché français, témoigne de l’émergence d’aspirations fortes post-Covid à trouver un travail qui corresponde à ses attentes et permette de s’épanouir. Une tendance dont les dirigeants d’entreprise semblent conscients :

  • 78% estiment que la culture d’entreprise jouera un rôle grandissant dans les années à venir pour attirer et retenir les collaborateurs.
  • 73% des dirigeants français estiment que posséder une solide culture d’entreprise est essentiel pour attirer et fidéliser les collaborateurs.
  • 62% affirment que les salariés sont devenus plus exigeants en termes de culture d’entreprise au cours des 12 derniers mois

« Une politique de rémunération, même généreuse, ne constitue pas en soi une stratégie de recrutement. Et les entreprises qui veulent se distinguer ne pourront plus s’appuyer uniquement sur les possibilités offertes par le télétravail, désormais largement normalisé. L’enjeu de la culture d’entreprise devient plus central pour emporter l’adhésion de candidats, qui expriment de nouvelles exigences – qu’elles se rapportent aux opportunités de carrière, aux modes de management, au cadre de travail, ou bien aux engagements environnementaux ou en matière de diversité », conclut Albane Armand.

De fait, les stratégies des dirigeants (hors salaire) pour attirer les talents témoignent désormais d’efforts variés en faveur de leur marque employeur, sans qu’un axe se distingue particulièrement :

  • 36% cherchent à valoriser les opportunités de parcours et de formation dans leur entreprise,
  • 36% également mettent en avant la flexibilité et le télétravail,
  • 34% revoient leurs espaces de travail pour les rendre plus attractifs,
  • 33% des entreprises souhaitent donner plus de visibilité à leur marque employeur pour attirer des candidats.

Accédez au Guide des Salaires 2023 : https://www.roberthalf.fr/grille-salaire

Méthodologie de l’étude : Enquête réalisée en ligne en juin 2022 auprès de 300 dirigeants français (directeurs généraux, directeurs administratifs et financiers, directeurs des systèmes d’information, ayant des responsabilités en matière de recrutement), issus d’entreprises de toutes tailles des secteurs privés et publics.

Consultez nos offres d'emploi

Articles récents