Processus de recrutement : favoriser la transparence

Par Robert Half 15/02/2018

D’après une infographie (La Super Agence), 72% des candidats ayant eu une expérience négative n’hésitent pas à la partager. Le critère de la transparence est important dans l’expérience candidat et ne doit pas être négligé. Comment les recruteurs peuvent-ils adapter leur processus de recrutement en conséquence ? Les maîtres-mots ? Communication et authenticité !

Une offre d’emploi claire… et honnête

La transparence dans le processus de recrutement commence dès la rédaction de l’offre d’emploi. Comment procéder ? Expliquez concrètement les missions et n’embellissez pas le quotidien du poste à pourvoir. Mentionnez aussi les challenges qui devront être relevés par la future recrue ainsi qu’une fourchette en matière de salaire. D’autres avantages tels que la voiture de fonction, les tickets restaurants ou encore la crèche d’entreprise peuvent aussi figurer sur l’offre d’emploi. En plus de faire preuve de transparence, vous rendez l’annonce plus attractive !

Une réponse pour chaque candidature

Cette même infographie souligne que 65% des candidats n’ont « jamais ou rarement eu de réponse à leur candidature ». Pire, 85% d’entre eux pensent « qu’aucun être humain n’a pris le temps de lire leur candidature ». Qu’elle soit positive ou négative, une réponse est vivement conseillée. L’idéal, surtout lorsqu'il y a eu un premier contact, est d’expliquer au candidat le motif du refus en apportant des remarques constructives. En plus d’aider le candidat à relativiser, vous soignez l’image de votre entreprise : "tous les candidats sont des clients potentiels."

 

blog-process-de-recrutement-favoriser-la-transparence2

Des informations sur les délais du recrutement

Votre processus de recrutement se déroule en plusieurs étapes ? Pensez aux notifications. Par exemple, vous pouvez informer les candidats des dates de tests ou d’entretiens par SMS. Donnez-leur aussi les deadlines : les candidats n’attendent pas inutilement et savent quand ils seront fixés quant à leur avenir dans l’entreprise.

Noémie Cicurel, Directrice France Recrutement Interne, Formation et Culture d'entreprise chez Robert Half déclare : « un point essentiel est de donner le calendrier des rendez-vous dès le départ et la date définitive de réponse ». Et quel intérêt pour l’entreprise ? Vous évitez les processus de recrutement à rallonge et soignez, là encore votre marque employeur.

Un sondage que nous avons réalisé, en décembre 2017, montre d’ailleurs que près de 70% des candidats « perdent tout intérêt pour l’entreprise » s’ils n’ont pas de nouvelles dans les deux semaines qui suivent le premier entretien.

Un recrutement plus humain

De façon générale, oubliez les mails impersonnels et non signés. La transparence consiste aussi à indiquer votre nom et vos coordonnés : le candidat sait à qui il s’adresse. De plus, clarté, empathie et bienveillance sont incontournables dans chacune de vos réponses.

Privilégiez d’ailleurs l’oral pour les candidats ayant passé au moins un entretien en one to one. En plus des motifs de non sélection, des conseils seront toujours les bienvenus. Clairement, il apparaît qu'assurer le suivi des candidatures est plus important pour les candidats qu’un site attractif ou une expérience candidat adaptée aux mobiles.

En optant pour la transparence dans votre processus de recrutement, vous avez tout à gagner !

Nous pouvons vous aider à trouver le candidat idéal

Vous recrutez ?

Ces articles peuvent vous intéresser :
Fiche de poste : les 5 éléments à considérer
Recrutement : bien finaliser
Recrutement : savoir accélérer

Plus d'articles...