Processus de recrutement : vérifier les références

Par Robert Half 05/03/2018

La vérification des références représente un élément clé du processus de recrutement car elle permet d’obtenir des avis indépendants sur les performances professionnelles passées d’un candidat et son éventuelle adéquation avec la culture de l’entreprise.

De nombreux candidats peuvent paraître exceptionnels sur le papier et s’avérer brillants en entretien, mais en parlant avec une tierce partie neutre, vous pourrez obtenir de précieux détails sur les points forts et les points faibles d’un candidat pour savoir s’il convient au poste à pourvoir.

Pourquoi vérifier les références

Le CV d’un candidat contient des informations sur son parcours professionnel et ses qualifications. L’entretien quant à lui permet d’obtenir des informations supplémentaires et d’évaluer le candidat en personne. La vérification des références va encore plus loin en vous offrant des informations issues d’une source extérieure, et à ce titre, il serait dommage de ne pas profiter d’une telle opportunité. Les personnes citées comme références peuvent vous aider à mieux cerner un candidat, mais aussi confirmer ses qualifications, son expérience et ses précédents postes. Les informations fournies par les référents contribuent aussi à la création d’une situation plus équitable.

La vérification des références permet de faire ressortir les candidats qui ne sont peut-être pas très bons en entretien, mais s’avèrent d’excellents professionnels. Inversement, elle permet d’identifier les candidats qui brillent naturellement en entretien mais ne possèdent peut-être pas les qualités requises pour réussir dans les fonctions visées.

Par courtoisie professionnelle, prévenez toujours les candidats présélectionnés avant de vérifier leurs références. Ce contact vous offre aussi l’occasion de confirmer que les coordonnées des référents sont exactes et à jour.

Prenez le temps de vérifier les références

L’échange avec les référents n’est pas une tâche qui se délègue. Le responsable du recrutement qui a reçu le candidat en entretien est le mieux placé pour connaître les compétences et qualifications qu’un poste exige. De même, le responsable du recrutement sait quels points du CV nécessitent une vérification professionnelle auprès d’un référent.

blog-processus-de-recrutement-vérifier-les-références

Privilégiez le téléphone

Lors d’une vérification de références, c’est à travers la communication orale que l’on obtient les informations les plus précieuses. Les courriers et les e-mails envoyés aux entreprises sont souvent ignorés, soyez prêt à prendre votre téléphone pour parler en personne avec les référents. Vous pourrez poser des questions spontanées et capter toutes les nuances du ton de voix du référent, par exemple son enthousiasme – ou son absence d’enthousiasme – au sujet du candidat.

Dès que possible, parlez avec l’ancien manager, voire avec les ex-collaborateurs du candidat. Les commentaires que vous obtiendrez sont parfois, plus révélateurs qu’une conversation avec le service des ressources humaines.

Préparez vos questions à l’avance

La difficulté d'une vérification de références, c'est qu'il n'est pas évident de faire parler un référent. Il est donc important de bien cibler les questions que vous allez poser. En cas de doute, passez en revue les procédures de vérification des références avec l’équipe juridique de votre entreprise.

Malgré cette préparation, vous risquez tout de même d’obtenir des réponses tronquées : certaines entreprises adoptent une politique stricte qui consiste à confirmer uniquement que le candidat a bien travaillé chez elles et à quelle période.

En règle générale, évitez d’aborder certains sujets comme le statut marital, l’âge, la religion, le sexe, le handicap, l’ethnicité d’un candidat et toute autre question personnelle afin de ne pas enfreindre les lois anti-discrimination.

Commencez par des questions basiques

Cette conversation doit être détendue, commencez donc par des questions basiques qui mettront votre interlocuteur plus à l’aise. Par exemple, posez-lui les questions suivantes :

  • Pendant combien de temps le candidat a-t-il travaillé dans votre entreprise ?
  • Quel type de travail faisait-il ?

Passez ensuite aux questions plus ciblées

Après avoir brisé la glace avec des questions basiques, vous pouvez passer aux sujets plus importants, ceux qui concernent les compétences du collaborateur potentiel. Si le référent est disponible pour poursuivre la conversation, posez-lui quelques questions plus sensibles, du type :

Pouvez-vous me citer certains points forts/faibles du candidat ?

  • Le candidat travaille-t-il efficacement en équipe ?
  • Avec quel type de personnes le candidat avait-il plus de mal à collaborer ?
  • Était-il ponctuel ?
  • Seriez-vous prêt à ré-embaucher ce candidat ?

Ces questions constituent un excellent point de départ pour mieux cerner un collaborateur potentiel. Vous pouvez aussi poser des questions qui concernent spécifiquement le poste et le candidat. Plus vous aurez d’informations sur un candidat, mieux vous serez placé(e) pour évaluer son adéquation avec le poste et avec l’entreprise.

La vérification des références peut rallonger le processus de recrutement, mais c’est un outil indispensable pour révéler le véritable comportement d’un candidat au travail et son adéquation avec le poste à pourvoir.

Nous pouvons vous aider à trouver le candidat idéal

Vous recrutez ?

Ces articles peuvent vous intéresser :
Recrutement : savoir accélérer
Recrutement : bien finaliser
Donner une réponse négative à un candidat

Plus d'articles...