Comment le recruteur utilise les réseaux sociaux ?

Robert Half recruteur et réseaux sociaux

Sujet RH en vogue depuis plusieurs années, le recrutement social n’est pas forcément utilisé par les spécialistes du secteur. Contrairement à des pays comme les Etats-Unis ou plus près la Belgique, les recruteurs n’utilisent pas pleinement les potentiels des réseaux sociaux pour sourcer et cibler les candidats, notamment les profils rares ou très demandés.

 

Passons en revue les enjeux de l’animation de communauté de candidats. 

Avec le digital, le métier du recruteur a fortement évolué. Ainsi, de nombreuses tâches vont être automatisées comme le tri des CV ou le sourcing. Pourtant, c’est surtout la notion la notion de réseau, essentielle pour le recruteur, qui est disruptée.

En cause, les réseaux sociaux professionnels qui offrent un accès plus direct et quasiment sans limite à un nombre exponentiel de profils. « Avant, le recruteur plaçait un candidat en fonction d’un besoin exprimé par l’entreprise. Il réalisait une veille pour identifier les perles rares avant de les sélectionner. Aujourd’hui, la veille est réalisée de façon permanente, que ce soit sur les joboards ou les réseaux sociaux professionnels. Le candidat se trouve au centre du dispositif, qu’il soit en poste ou non » souligne Karine Doukhan, directrice chez Robert Half Management Resources.

Si le candidat devient central, la relation instaurée par le recruteur va nécessairement évoluer. « Il s’agit de s’occuper de chaque candidat en le recevant, en lui donnant des conseils, en facilitant ses recherches, en comprenant ses besoins et ses timings » ajoute-t-elle.

Animer sa communauté

Après avoir reçu un candidat en entretien (sans forcément qu’il y ait un job à la clé), le recruteur va lui proposer de rester connecté sur les réseaux et de suivre son actualité. LinkedIn ou Viadeo de façon classique, mais aussi Facebook pour les plus jeunes. Ces réseaux permettent de garder le contact tout en créant un lien de confiance. Voici quelques actions pouvant être mises en œuvre :

  • Envoi et/ou post de contenus susceptibles de les concerner : ces contenus sont choisis en fonction de leurs compétences et de leurs centres d’intérêt.
  • Chats réguliers : demander l’opinion d’un candidat sur un contenu, permettant de passer du virtuel au réel.
  • Les engager : invitation à des évènements, proposition de job…

« A travers ce type de démarches, l’objectif est de susciter durablement leur intérêt et d’installer un lien privilégié » précise Karine Doukhan.

Recruter réseaux sociaux

Priorité : la personnalisation

Animer des communautés de candidat, cela prend du temps! Parfois beaucoup de temps! La tentation serait d’automatiser les tâches avec des mails groupés ou des offres d’emploi délivrées systématiquement. « C’est une erreur, ce n’est que comme ça que les candidats vont réagir » . Il s’agit d’être spécifique et de cibler. « Nous devons créer des conversations uniques pour arriver à une rencontre. Grâce au ciblage, les profils sont de meilleure qualité donc davantage engagés! » explique-t-elle.

Adopter la bonne attitude

Les temps changent et par voie de conséquence les cultures, les usages. Si les recruteurs utilisent les réseaux sociaux, ils doivent faire évoluer leur attitude et leur ton en fonction des profils auxquels ils s’adressent. « On ne peut pas envoyer un article de 2 pages à un jeune candidat de 28 ans. Tout simplement parce qu’il ne le lira pas. Par contre, il sera beaucoup plus réceptif à une infographie! » Spécialement à l’égard des jeunes générations, un discours décontracté est clairement de mise pour attirer leurs faveurs. En revanche, une fois que le processus d’embauche est enclenché, le sérieux et le formalisme du recruteur doivent évidemment reprendre la main.  

 

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Recruteur : Je t'aime, moi non plus ?
Les 11 questions requises lors de la prise de référence
Recruter : lequel des deux ?

 

Partagez cette page