Salaire : peut-on en parler avec ses collègues ?

parler argent avec ses collègues?

Dans un monde du travail qui valorise de plus en plus la collaboration et la transparence, on a pourtant l’impression que le salaire ne fait pas partie de l’équation. Benchmarker sa rémunération devrait être quelque chose de tout à fait naturel. Alors, faut-il s’interdire de parler salaires avec ses collègues ? Voici quelques conseils pour le faire, sans risque…

 

Si vous êtes curieux et du genre frileux, consultez notre calculateur de salaire 

Pourquoi parler salaire avec ses collègues ?

Tout simplement parce que c'est un des moyens les plus directs pour savoir si notre rémunération est correcte ou au moins égale à celle perçue par ceux qui occupent la même fonction. Généralement, les entreprises n’affichent pas leurs grilles de salaires : dès lors, rester dans l’inconnu peut générer à terme des frustrations, surtout si on a le sentiment d’avoir un « moins bon deal » que ses collègues.

Parler salaire avec ses pairs s’avère également utile lorsque vous souhaitez renégocier votre package. Si vous apprenez que certains disposent d’une fiche de paie plus intéressante, vous ne naviguerez pas à vue lors de votre futur entretien professionnel. Mais attention, ne vous risquez surtout pas à justifier votre augmentation parce vous avez appris que tel ou tel collègue perçoit une rémunération plus élevée. Cela posé, quelle est la meilleure approche ?  

Établir une relation de confiance

Pour amener vos collègues à parler rémunération, vous devez également faire preuve de transparence et leur communiquer votre niveau de salaire. Si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de donner le montant exact, vous pouvez vous contenter d'annoncer une fourchette plus ou moins précise.

Faites attention

Veillez à bien choisir les personnes avec qui vous allez parler salaires ! Ainsi, il est plutôt contre-productif d’entamer une discussion avec un collègue dont vous savez que la fiche de paie est plus basse que la vôtre. Le risque est en effet de générer un malaise voire des sentiments d’animosité.

Faites la part des choses

Si un collègue vous annonce percevoir une rémunération bien plus élevée que la vôtre, soyez vigilant et responsable. En fonction du diplôme et aussi de l’expérience, les grilles salariales peuvent être très variables. Tirer des conclusions trop hâtives serait tout à fait contre-productif.

Soyez discret

Si vous avez obtenu des informations sur les salaires de vos collègues, ne les ébruitez surtout pas. Dans la plupart des entreprises, il existe une politique stricte sur la divulgation des salaires. S’il remonte aux oreilles de vos managers ou directeurs que vous vous faites une spécialité de dévoiler les salaires pratiqués dans l’entreprise, vous pourriez vous retrouver dans une situation très inconfortable. 

Ne vous placez jamais comme victime

Vous pouvez parler salaire mais ne franchissez jamais la ligne jaune, à savoir en parler de façon obsessive et en vous plaignant. Le risque ? Que vos collègues soient lassés par vos sempiternelles complaintes et que vous soyez catalogué comme « celui qui gagne trop peu ». De plus, il est fort probable que votre employeur soit mis au courant de votre attitude et que cela ne lui plaise pas. En clair, cette « stratégie » ne vous apportera aucune chance d’augmentation !

Télécharger notre étude de rémunérations pourrait être très utile si vous avez à négocier votre salaire : https://www.roberthalf.fr/entreprises/etude-de-remunerations#download

 

 

Tags: salaire

Partagez cette page