Start-up : avez-vous le profil de l'emploi ?

Les start-up font souffler un vent de fraîcheur sur les manières de travailler : collaboratif, responsabilisation, prise d’initiatives, polyvalence… Même les grandes entreprises commencent à s’en inspirer pour coller davantage aux nouveaux enjeux d’une économie de plus en plus digitalisée. Chez de nombreux jeunes diplômés et aussi parmi les profils plus expérimentés, tenter l’aventure start-up trotte souvent dans un coin de la tête. Pourtant, aller jusqu’au bout est une autre paire de manches. Et vous, vous pensez que vous avez le bon profil pour rejoindre ce type de structure ?

Postulez à nos offres

Avoir le goût du chaos

L’expression est un peu provocatrice mais, soyons clair, si vous aspirez à des processus bien délimités et des missions tranquilles, passez votre chemin ! En effet, si vous aspirez au confort, vous risquez de paniquer en start-up.

Parce que tout est à créer, les start-up testent, explorent, tentent. Il y a certes un business model et des lignes directrices, mais la réalité est souvent la plus forte et il faut savoir s’adapter. En conséquence, un profil start-up doit être en mesure de constamment s’adapter et de faire évoluer à la fois sa vision mais aussi ses actions, bref, être suffisamment résilient pour faire face aux changements fréquents.

Etre autonome

Quand une start-up recrute, elle a besoin d’un talent motivé et capable de prendre des initiatives. Il n’existe pas d’équipes RH pour vous chouchouter lors de vos premières semaines d’intégration ni de managers dédiés à vous abreuver de feedbacks sur vos réussites et échecs.

La plupart du temps, vous devrez vous débrouiller seul et prendre des décisions de manière autonome : en effet, vous êtes bien souvent le spécialiste du domaine et, à ce titre, les dirigeants s’attendent à ce que vous leur montriez la voie ! Cela dit, l’esprit collaboratif qui règne dans une start-up vous permet de challenger vos idées à tout moment.

Aimer l’esprit d’équipe

Bosser en start-up est une aventure collective. Il y règne un fort sens de coopération et d’entraide. Étant donné le fonctionnement en mode projet, vous êtes toujours appelé à collaborer avec d’autres métiers et sensibilités. L’ouverture aux autres et l’envie de comprendre d’autres langages et techniques est indispensable !

Avoir le sens des résultats

Les start-up doivent se développer, et vite ! Pour chaque salarié, cela implique d’avoir une certaine obsession d’atteinte des objectifs. S’il faut évidemment être débrouillard, c’est aussi une question d’exigence et d’attitude. Il ne faut jamais rechigner à enfoncer toutes les portes pour faire avancer le projet.

Faire preuve de méthode

Si tout est à inventer, dans un contexte parfois instable, vous devez vous montrer extrêmement rigoureux et méthodique. Non seulement vous devrez réaliser simultanément plusieurs tâches, mais il vous faut également savoir aller à l’essentiel pour gagner en efficacité et donc en performance.

Voir aussi

Pourquoi les recrutements de CDO échouent?

 

 

 

 

 

 

Tags: start-up

Partagez cette page