Procrastination au travail : comment réagir?

Par Robert Half 17/01/2018

« Je ferai ça demain », « ça peut attendre », « j’ai largement le temps » ... Si ces phrases font partie de votre quotidien, il est très probable que vous souffriez de procrastination, cette tendance à remettre au lendemain ce que vous pouvez faire le jour-même. Or, la procrastination au travail n’est pas sans conséquences ! Stress, culpabilité, objectifs non atteints, mauvaise ambiance dans votre équipe… Comment réagir ?

Définir vos priorités

Quelle est la mission la plus importante ? Le dossier le plus urgent ? Le travail qui vous paraît le moins agréable ? Etablissez rapidement une liste des tâches devant être effectuées puis barrez-les au fur et à mesure de leur exécution. Vous pouvez aussi faire un planning : n’oubliez pas d’inscrire aussi les pauses et les moments dédiés au temps libre ! Des applications comme Dayboard et Any.do vous aideront à rester organisé(e) et à faire ces to-do lists

Décomposer chaque mission

Il s’agit d’appliquer une méthode conseillée par de nombreux coachs professionnels : la « technique du salami », à savoir le fractionnement des tâches. Par exemple, si vous devez rédiger le compte-rendu d’une réunion, décomposez chaque action : créer un nouveau fichier, relire vos notes, etc. Pour chacune d’entre elles, vous pouvez aussi ajouter une durée moyenne ainsi qu’une deadline.

blog-procrastination-au-travail2

Procéder petit à petit

Auteur de "Comment ne pas tout remettre au lendemain", Bruno Koeltz conseille de mettre en application des « plans de 5 minutes ». Dans son ouvrage, le psychothérapeute explique : il s’agit de « commencer la tâche prévue avec pour unique objectif de s’y tenir 5 minutes, pas plus ». A l’issue du temps imparti, vous pouvez soit continuer 5 minutes supplémentaires (et ainsi de suite), soit arrêter. Ce court laps de temps permet de canaliser la frustration de ne pas pouvoir faire quelque chose de plus intéressant.

Que penser des applications restrictives ?

Une infographie réalisée par l’agence Mediakix montre que nous passons en moyenne 40 minutes par jour sur YouTube, 35 minutes par jour sur Facebook ou encore 25 minutes sur Snapchat. Vous avez envie d’essayer des solutions radicales pour déconnecter des réseaux sociaux ? De nombreuses applications ont vu le jour ces dernières années : par exemple, StayFocusd pour Google Chrome et LeechBlock pour Mozilla Firefox permettent de limiter le temps passé sur certains sites internet. Attention, l’utilisation de ce type de solutions du jour au lendemain peut créer encore plus de frustration...

Récompenser votre travail

Quelle que soit la technique que vous adoptez, pensez à récompenser le travail effectué. La récompense est primordiale pour être satisfait du temps qu'on vient de passer à travailler et motivant pour le travail qui reste à faire. Un épisode d’une série, un thé, un appel à un proche… le plaisir est indispensable ! En plus d’appliquer ces conseils et d’utiliser ces outils, soyez patient(e) : il faut faire preuve de persévérance pour changer ses habitudes !

Ces articles peuvent vous intéresser :
Eviter le burn out
Sport et job pour se sentir mieux et être plus performant
Productivité : méthode zen pour être au top

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal

Nos offres Vous recrutez ?

Plus d'articles...