Dans quelle mesure les actifs comprennent-ils toutes les informations de leur bulletin de salaire ?

La réforme du PAS et salaires : seuls 26% des français disent bien comprendre leur bulletin de paie.

Alors que le prélèvement à la source (PAS) de l’impôt sur le revenu sera effectif à partir du 1er janvier 2019, la réforme semble encore soulever des interrogations auprès des Français. C’est pourquoi certaines entreprises ont déjà mis en place la préfiguration du prélèvement à la source sur les bulletins de paie. Et cette anticipation semble bien nécessaire…

En effet, d’après une étude du cabinet international de recrutement Robert Half : si 26 % des salariés interrogées affirment comprendre « complètement » leur bulletin de salaire, ils sont tout de même 14,4% à reconnaître « ne pas tout comprendre car il y a trop d’éléments à prendre en compte.»

Les salariés français interrogés accordent toute leur confiance au service de paie de leur entreprise.

Seuls, 14,2% des répondants disent effectuer un contrôle des informations seulement lorsque le salaire net n’est pas celui attendu. On n’imagine que l’application du PAS devrait rendre les salariés Français un peu plus attentifs.

Olivier Gélis, directeur général France de Robert Half commente : « La mise en vigueur du PAS implique des ajustements organisationnels tant pour les entreprises que pour les salariés contribuables. Au niveau des entreprises, le PAS représente des investissements dans le logiciel, la formation et la communication. Si la France adhère à un mode de collecte déjà éprouvé avec succès dans différents pays, à l’approche de son application, une anxiété existe. Il faudra inviter les collaborateurs à vérifier les premiers prélèvements, et s’ils remarquent une incohérence, à prendre contact avec l’administration fiscale. » *Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en décembre 2017 en France auprès de 1 000 salariés en recherche d’emploi ou ayant recherché un emploi au cours des 12 derniers mois.