Recrutements IT : des prévisions positives pour soutenir les projets et les menaces de sécurité

23/02/2017

Dans un contexte de digitalisation massive des activités et des usages, les DSI français multiplient les projets numériques et entendent poursuivre leurs investissements dans les prochains mois

Dans un contexte de digitalisation massive des activités et des usages, les DSI français multiplient les projets numériques et entendent poursuivre leurs investissements dans les prochains mois*. Pour soutenir ces projets, ils sont nombreux à envisager de renforcer leurs équipes en recrutant de nouveaux collaborateurs. Robert Half, cabinet de recrutement international, a interrogé 100 DSI français pour comprendre leurs perspectives et priorités en matière de recrutement*.

La dynamique numérique impulsée depuis quelques années nourrit les ambitions des DSI interrogés qui prévoient à 54% de recruter de nouveaux salariés en CDI dans les mois à venir. Ces créations de postes sont envisagées principalement pour mener à bien de nouveaux projets, conquérir de nouveaux marchés et soutenir la croissance des activités au niveau international.

La sécurité, une préoccupation croissante qui pousse à recruter

Mais avec la multiplication des nouvelles technologies et l’environnement de mobilité croissante, les limites du périmètre de la sécurité informatique ont évolué et deviennent plus poreuses. Comme en témoignent les nombreuses affaires révélées en continu, la cybercriminalité se porte bien et ses jours ne semblent pas comptés. Car si les risques s’intensifient toujours plus, les cybercriminels eux, perfectionnent toujours mieux leurs attaques. Ce qui explique que 73% des répondants craignent d’avoir à faire face à un acte cyber malveillant (fraude, extorsion de données) dans les 5 prochaines années.

Des compétences techniques difficiles à trouver

Conscients des risques auxquels leur entreprise est potentiellement exposée :

41% des répondants envisagent de créer des postes dédiés et en CDI pour accueillir ces nouveaux collaborateurs ayant des compétences techniques en sécurité du cloud (pour 48%) et en lutte contre le piratage/ intrusion (pour 42%).

Quant aux compétences les plus difficiles à trouver en matière de sécurité, ils sont :

  • 36% à évoquer la sécurité mobile
  • 35%  la sécurité du cloud
  • 34% le piratage/ intrusion

« Le nombre de menaces ne cesse d’augmenter et leur typologie n’en finit plus de se diversifier. Majoritairement, les DSI estiment qu’ils seront de plus en plus menacés dans les 5 ans à venir, du fait notamment d’une pénurie de ressources compétentes. En matière de sécurité informatique les candidats doivent savoir que le niveau demandé est particulièrement exigeant. Tant sur les aspects techniques : connaître et suivre l’évolution des nouveaux outils et logiciels, comprendre les systèmes émergents, être capable d’utiliser avec assurance différents terminaux avec les applications correspondantes, que sur les aspects dits soft : business, adaptabilité et sensibilité aiguë aux contextes. C’est un travail d’expert, très valorisé sur le marché » conclut Fabrice Coudray, directeur Robert Half- Recrutement permanent

* 48% des DSI voient leur budget digitalisation augmenter cette année selon une enquête Robert Half
* Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en avril 2016 auprès de 100 Directeurs des Systèmes d’Information en France (répartition du panel : 74% hommes / 26% femmes ; 90% Paris-région IDF / 10% autres régions de France ; 10% secteur public / 87% secteur privé / 3% société cotée en Bourse)