Recommandation : comment obtient-on ce précieux sésame ?

Vous êtes en phase de recherche d’emploi et vous allez bientôt passer des entretiens d’embauche ? Attention, va bientôt se poser la question des références professionnelles ! Celles-ci rassurent les futurs employeurs, augmentent votre crédibilité et peuvent peser dans la balance quant à la décision finale. Comment s’y prendre pour faire de vos recommandations un véritable atout ?

Que souhaitez-vous valoriser ?

Par où commencer ? La première chose à faire est de vous demander quelles compétences techniques, quelles qualités ou quelles réalisations vous souhaitez mettre en avant. Une lettre de recommandation peut aussi bien valoriser vos hard skills que vos soft skills ! Tout dépend ensuite du poste pour lequel vous candidatez. Vous êtes commercial ? Il est judicieux d’insister sur votre connaissance de tel ou tel marché, votre force de persuasion ou encore votre sens du relationnel. Vous êtes manager ? Votre recommandation pourra souligner votre capacité à fédérer, votre sens des responsabilités et votre style de management. Quelle que soit votre domaine d’activité, la lettre de recommandation doit être en lien avec votre futur poste !

Solliciter les bonnes personnes

A qui s’adresser ? Choisissez des personnes avec qui vous avez aimé collaborer et qui seront à même de valoriser votre candidature. Bien évidemment, privilégiez des anciens employeurs avec qui vous avez gardé de bonnes relations ou que vous avez quitté en bons termes. L’entretien du réseau est donc essentiel.

Qui faut-il éviter ? Il est vivement conseillé d’éviter les relations anciennes (datant d’il y a plus de dix ans) et les personnes dont vous n'êtes pas très sûrs de l'opinion à votre égard. Le but d’une lettre de motivation est d’appuyer votre candidature et non de vous porter préjudice ou de nuire à votre recrutement. Il s’agit surtout de montrer que vous savez vous intégrer dans une équipe et que vos anciens employeurs ont gardé un bon souvenir de votre passage dans leur entreprise.

Prévenir vos anciens employeurs

Votre liste est prête ? Il vous reste à obtenir l’accord des références que vous avez choisies. Mentionner les noms de ces personnes sur votre CV sans leur en avoir parlé auparavant est tout sauf une bonne idée ! Comment faire ? Décrochez votre téléphone pour expliquer votre démarche. N’hésitez pas à décrire les missions du poste qui vous intéresse, de même que les qualités requises pour réussir. Ainsi, les personnes sollicitées auront toutes les clés en main pour rédiger une recommandation efficace et seront prévenues d’un éventuel appel d’un recruteur.

Des recommandations personnalisées

Que vous sollicitiez des recommandations sur papier ou sur des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn, il est essentiel que les messages soient personnalisées. Les phrases toutes faites et à rallonge, les généralités et les superlatifs n’apporteront aucune valeur ajoutée à votre profil. Vos références doivent être capables de décrire précisément les relations qu’elles ont entretenues avec vous, vos qualités professionnelles ou encore les projets que vous avez menés à bien. Inutile enfin de chercher absolument à multiplier les recommandations. Deux ou trois lettres ou messages pertinents peuvent être tout aussi efficaces. 

Partagez cette page