Bien-être et santé mentale au travail : les dirigeants de plus en plus sensibilisés

Par on 08/10/2021

La Journée mondiale de la santé mentale aura lieu comme chaque année le 10 octobre. Alors que les contraintes liées à la crise sanitaire et le recours massif au télétravail ont bousculé le cadre de vie professionnel ces 18 derniers mois, les dirigeants sont aujourd’hui davantage sensibilisés à la prise en compte de la santé mentale au sein de leur entreprise mais aussi aux attentes fortes exprimées par leurs collaborateurs en termes d’équilibre de vie. La politique et les avantages proposés par l’entreprise sur ces enjeux deviennent un levier d’attractivité incontournable et poussent les recruteurs à agir en s’appuyant sur les possibilités offertes par le travail hybride. C’est ce que révèle la dernière étude menée par Robert Half et publiée dans le Guide des Salaires 2022.

Une perception accrue des risques psychosociaux

Dans le contexte de forte reprise de l’activité, 54% des dirigeants s’inquiètent d’une possible hausse des burn out sur la fin de l’année 2021 et au-delà, avec pour causes principales : - Le manque d’équilibre vie pro-vie perso (32 %) - La pression accrue en termes de résultats (29 %) - Une charge de travail importante (25 %) - Les difficultés de communication entre employés et employeurs, et le fait de travailler de la maison avec des enfants (24 %)

Par ailleurs, s’ils se sont ouverts aux modèles d’organisation hybride (73 % des dirigeants interrogés offrent aujourd’hui des possibilités de travail à distance), les dirigeants français ont également conscience des effets que le télétravail mal encadré peut avoir sur la culture d’entreprise et indirectement sur le bien-être des collaborateurs : - 44 % estiment qu’il a généré une distance accrue entre collègues - 41 % constatent un manque de communication - 32 % perçoivent des difficultés d’intégration pour les nouveaux arrivant et un nombre équivalent la diminution des activités d’intégration au sein de l’entreprise

De nouveaux avantages pour les salariés

Ces préoccupations se sont traduites en avantages concrets pour les salariés avec la mise en place de nouveaux services à la suite de la pandémie :

Sur l’année 2022, pour prévenir les risques identifiés et protéger leurs collaborateurs, les dirigeants prévoient de : - Fournir davantage de soutien aux parents et aux aidants (39 %) - Autoriser davantage de flexibilité (39 %) - Fournir un meilleur accès aux prestations de santé et de bien-être (33 %) - Communiquer plus régulièrement (27 %)

L’équilibre vie pro-vie perso : nouveau levier d’attractivité pour les entreprises

La recherche d’un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle est devenue ces derniers mois un critère prioritaire pour les collaborateurs et les candidats à tous les niveaux de l’entreprise.

Confrontés à de forts enjeux de recrutement et de fidélisation des talents liés au redémarrage de l’activité, les dirigeants désireux d’attirer ou de retenir les meilleurs profils sanctuarisent ainsi des modèles d’organisation hybrides permettant davantage de flexibilité :

Consultez nos offres d'emploi

Articles récents