Comment remonter le moral de votre équipe en temps d’incertitude

Par Robert Half 20/03/2020

Comment remonter le moral de votre équipe en temps d’incertitude

 

Lorsque les temps sont incertains, il importe que les managers fassent le choix de la « sur communication » avec leurs équipes et tiennent celles-ci informées de l’état d’avancement des stratégies commerciales, de développement et/ ou opérationnelles. Exprimez-vous avec franchise, faites souvent le point, soyez à l’écoute et sollicitez des informations en retour. À défaut, vos collaborateurs vont rapidement se mettre à déprimer.

Le moral est au beau fixe lorsque l’optimisme est de mise — lequel génère à son tour une hausse de la productivité, de meilleures relations entre les membres des équipes et les managers, un turn-over souvent réduit, une efficacité professionnelle accrue, le tout assurément ponctué de quelques fous rires.

Dans le cas contraire, il incombe aux managers d’apprendre à déceler de possibles baisses de moral pour y remédier sans détour. Voici quelques signes avant-coureurs auxquels il convient de prêter attention et quelques suggestions quant à la conduite à tenir.

 

Changement d’attitude 

Si, dans votre équipe, certains collaborateurs sont malheureux, ils laisseront des indices. Une négativité exacerbée, un taux d’absentéisme élevé ou grandissant, de même qu’une coopération ou un engagement minime peuvent être autant d’indicateurs. En faisant régulièrement le point avec les collaborateurs, vous cernerez mieux leur état d’esprit et réglerez les problèmes naissants.

 

Colportage de rumeurs 

Lorsque la communication est insuffisante, les ragots, les fausses informations et les controverses sont légion. Même si vous avez de mauvaises nouvelles à annoncer ou ne détenez pas toutes les réponses, l’honnêteté demeure la meilleure des qualités à faire valoir. Plus les collaborateurs seront nombreux à disposer d’informations exactes, moins ils donneront de grain à moudre aux rumeurs. Une communication de qualité contribuera à transformer le négatif en positif.

 

Manque d’initiative 

Les salariés démotivés sont des suiveurs, plutôt que des acteurs du changement. Le manager que vous êtes doit donner l’exemple par son comportement et encourager ainsi la mise en place d’un environnement au sein duquel les équipes font preuve d’initiative, démontrent leur capacité d’organisation et résolvent les problèmes avec originalité. Voilà qui contribuera non seulement à remonter le moral de vos troupes, mais aussi à favoriser l’épanouissement de votre équipe.

 

Gratifications insuffisantes 

Chacun a à cœur que son travail soit respecté et apprécié à sa juste valeur. Intensifiez vos efforts pour exprimer votre reconnaissance aux collaborateurs en ne lésinant pas sur les éloges, les récompenses et les primes pour leurs réalisations. Individualisez ces gestes de reconnaissance, et ne tardez pas à les leur remettre après un succès.

 

Médiocrité des résultats 

Un moral en berne a tôt fait d’affecter la qualité du travail de l’équipe entière. Le non-respect des délais, la multiplication des erreurs ou encore le déclin des niveaux de service sont les signes de difficultés. Invitez les membres de votre équipe à vous indiquer s’ils ont l’impression d’être accablés par leur charge de travail, et procurez-leur le soutien indispensable à leur réussite. Pour remonter le moral de vos troupes, les moyens ne manquent pas, mais vos actions doivent s’articuler autour de la nécessaire valorisation et mobilisation des collaborateurs.

Revisitez vos orientations et stratégies de management, et prenez des mesures afin de créer un environnement de travail motivant au sein duquel les collaborateurs auront plaisir à exercer leurs activités au quotidien.

 

Nous sommes des experts du recrutement !

Découvrez nos offres d’emploi

Postulez

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :
Cinq conseils pour bien manager en télétravail
5 conseils de management pour motiver son équipe
Cinq conseils pour manager un salarié difficile

Articles récents