Démission : comment savoir si un salarié va vous quitter ?

Un salarié vient de vous remettre sa lettre de démission et vous n’avez rien vu venir ? Qui dit départ d’un collaborateur dit perte de ses compétences et éventuellement déstabilisation des équipes ou de l’entreprise. Pour anticiper et éviter de se trouver dans cette situation inconfortable, apprenez à repérer les signes avant-coureurs du départ d’un salarié.

S’appuyer sur des données précises

Bien évidemment, il est impossible de connaître avec certitude les intentions de tous les salariés ! Certains indices peuvent néanmoins vous donner de précieuses indications. Commencez par vous appuyer sur des données concrètes telles que les absences. Un salarié a des absences régulières dans un laps de temps limité, arrive plus tard ou part plus tôt du bureau ? C’est peut-être le signe qu’il se rend à des entretiens d’embauche ou des rendez-vous professionnels.

Pensez aussi à parcourir les entretiens d’évaluation : si le salarié manifeste son mécontentement ou son mal-être, il se peut qu’il ait envie de quitter l’entreprise sous peu. C’est aussi valable si ce dernier est évasif quant à son avenir et à son évolution au sein de la société. La date de la dernière augmentation du salarié et la baisse de la productivité sont aussi des informations à prendre en compte !

Demission comment savoir

Observer le comportement des salariés

En tant que responsable d'équipe ou responsable RH, votre rôle est d’être attentif aux salariés de l’entreprise et de repérer des attitudes changeantes. Depuis quelques jours, vous remarquez qu’un salarié se met en retrait, s’isole ou sort pour passer des coups de fil. Habituellement sociable, il fuit les pauses ou les déjeuners entre collègues, préférant sortir seul. Cette attitude peut être le signe d’un désengagement ou d’une baisse de motivation.

Vous remarquez aussi qu’un salarié se plaint régulièrement de ses missions et se montre agressif envers son manager ou ses collègues ? Là encore, c’est représentatif d’une frustration ou de tensions sous-jacentes. Enfin, la mise à jour des profils sur les réseaux sociaux d’un salarié est souvent synonyme de recherche d’emploi !

Que faire face aux signes annonciateurs du départ d’un salarié ?

Pas de doute, vous avez repéré plusieurs signes chez un collaborateur. Inutile de s’alarmer pour autant ! Le salarié peut aussi ressentir une baisse de moral ou rencontrer des problèmes dans sa vie personnelle. Pour en savoir plus, engagez un dialogue avec lui, faites-lui part de vos observations puis écoutez-le.

Vous aviez vu juste ? Si le salarié en question désire réellement partir, questionnez-le sur les raisons qui l’ont amené à faire ce choix. Des solutions peuvent être mises en place si ce dernier joue un rôle important dans l’entreprise : changement de service, réévaluation des objectifs, proposition d’une formation, etc. Enfin, si le collaborateur se sent frustré ou a envie changer de métier, n’essayez pas de le retenir et évitez tout chantage : vous ne feriez qu’envenimer la situation.

Soyez attentif, observez et dialoguez : vous éviterez ainsi de vous retrouver avec une lettre de démission surprise sur le bureau !

 

Nous pouvons vous aider à trouver l’entreprise ou le candidat idéal.

Nos offres Vous recrutez ? Rejoignez-nous

 

Ces articles peuvent vous intéresser : 
Rétention des talents : appliquez la méthode "KEEP" !
Bienveillance et management : une combinaison gagnante
Méthodes pour mieux gérer un conflit au travail

Partagez cette page