Introverti : 5 conseils pour être épanoui et efficace au bureau

Par Robert Half 30/04/2019

Les personnalités extraverties semblent plus valorisées par les recruteurs, ce qui peut être décourageant quand on est plutôt dans le camp opposé : celui des introvertis. Peu à l’aise avec le « small talk », ou parmi un groupe d’inconnus, les introvertis n’aiment pas être au centre de l’attention et sont souvent perçus à tort, comme peu sûrs d’eux. Ceci étant dit, les introvertis possèdent de nombreuses qualités précieuses dans un environnement professionnel et, en prenant quelques bons réflexes, peuvent faire de leurs présumés points faibles de sérieux atouts.

Se ménager du temps pour soi

Les open-spaces devenant de plus en plus la norme, il n’est pas rare de devoir prendre des appels téléphoniques ou de se retrouver à faire une réunion informelle entre deux bureaux. Ces situations somme toute banales peuvent représenter de véritables challenges pour un introverti.

C’est pourquoi il est important de se planifier des moments à soi, sur lesquels vous avez le contrôle :

  • Evitez les pauses déjeuner avec des collègues tous les jours par exemple. Prendre de temps à autre un déjeuner seul est un bon moyen de décompresser et de se recentrer sur soi.
  • Pourquoi ne pas prendre une dizaine de minutes dans la journée pour aller faire un petit tour ? C’est idéal pour se changer les idées et, cerise sur le gâteau, c’est bon pour la santé ! Avoir pris ces quelques moments de temps pour vous peuvent faire une vraie différence quand vous vous retrouverez face à une situation qui vous sort de votre zone de confort.

Préparer ses interventions en public

Les introvertis s’expriment peu, mais leurs interventions n’en sont que plus écoutées. Contrairement aux extravertis, ils n’aiment pas devoir s’exprimer sur un sujet sans avoir eu un minimum de temps au préalable pour analyser la question.

Votre manager vous a confié une présentation ?

  • Pour être serein le jour J, prenez le temps de bien préparer votre intervention. Non seulement la qualité de votre prestation ne passera pas inaperçue, mais en plus, vous serez prêt à répondre aux éventuelles remarques et questions que suscitera votre présentation. Beaucoup d’introvertis sont plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral. Vous pouvez donc commencer par préparer votre présentation en l’écrivant, en prenant soin au choix des mots et des tournures de phrases.
  • Entraînez-vous jusqu’à ce que vous vous soyez approprié votre support, face à un miroir ou devant une personne devant laquelle vous êtes en confiance.
introverti-conseils-pour-être épanoui-efficace-au-bureau-homme-sous-les-projecteurs-avec-un-micro

S’appuyer sur sa capacité d’écoute et d’observation

Parmi les principales qualités des introvertis, deux sont particulièrement utiles en entreprise :

  • Votre capacité d’écoute : vous êtes sans doute moins loquace que vos collègues extravertis, mais vous êtes dans l’écoute active de vos interlocuteurs. Cet atout est très précieux pour cerner au mieux les besoins des clients et prospects.
  • Votre nature observatrice : avant de prendre une décision, vous aimez avoir toutes les clés pour agir le plus intelligemment possible. Vos analyses sont généralement plus poussées, ce qui permet d’apporter des solutions construites et réfléchies.

Ne pas se dévaloriser

Les introvertis sont souvent gênés quand il s’agit de mettre en avant leur expertise et leurs réussites. C’est tout à leur honneur, d’autant que le comportement inverse, qui consiste à pavaner au moindre accomplissement, peut rapidement devenir agaçant. Ceci étant dit, dans certaines situations, il est indispensable de savoir se vendre un minimum (lors de l’entretien d’évaluation annuel notamment).

  • Si vous n’êtes pas à l’aise dans cet exercice, rappelez-vous qu’il ne s’agit pas de vous mettre personnellement en avant, mais de valoriser votre travail. Enumérez les projets couronnés de succès auxquels vous avez contribué, et en quoi votre implication s’est avérée précieuse.
  • D’un point de vue général, efforcez-vous de ne pas sous-estimer vos succès et d’accepter les compliments qui vous paraissent sincères.

Ne pas oublier de se challenger

Les afterworks et le réseautage peuvent se transformer en véritable cauchemar pour les introvertis, perdus dans les grands groupes, parmi les visages inconnus, peu à l’aise pour échanger des banalités. Même si ces situations sont hors de votre zone de confort, vous ne pourrez pas y couper systématiquement.

Avant de vous rendre à ce type d’évènement, essayez de changer d’état d’esprit et de partir sur une nouvelle approche :

  • Ne vous mettez pas une pression inutile en vous disant que vous devez à tout prix vous intégrer du mieux possible.
  • Fixez-vous un objectif que vous vous sentez capable d’atteindre : par exemple, réussir à établir une connexion authentique avec une ou deux personnes.

 

Découvrez nos offres d’emploi

Postulez

Ces articles peuvent vous intéresser :
Talent : êtes-vous un collaborateur exceptionnel ?
Gérer un collègue difficile. Savoir être au travail
Carrière : et si vous étiez votre premier ennemi ?

Articles récents