5 conseils pour gérer votre plan de carrière

Par Robert Half on 02/03/2021

Vous n’auriez pas idée de vous lancer dans un long voyage en voiture sans planifier d’abord votre itinéraire. Alors pourquoi ne pas procéder avec le même soin pour organiser votre progression professionnelle ? Que vous soyez novice, que vous ayez le sentiment que votre carrière commence à stagner ou que vous soyez très nettement dans une impasse, élaborer un plan de carrière peut être très utile.

Qu’est-ce qu’un plan de carrière ? C’est un plan rédigé par écrit, qui explique à quel stade de votre carrière vous vous trouvez, quels sont vos objectifs et les mesures spécifiques que vous pourriez prendre pour atteindre ces objectifs.

Voici cinq conseils qui vous mettront sur la voie d’une progression professionnelle riche de sens :

1. Identifiez votre destination

Nombreux sont ceux qui commettent l’erreur de se focaliser sur des espérances de carrière au lieu de définir un plan de carrière. Mais, pour citer l’écrivain Lewis Carroll : “Si vous ne savez pas où vous allez, n’importe quelle route vous y conduira.”

Identifiez votre objectif professionnel principal et notez-le par écrit. Soyez introspectif et précis lorsque vous définissez vos ambitions. Bien évidemment, dire “Je veux faire progresser ma carrière dans la comptabilité et gagner plus d’argent” est techniquement parlant un objectif, mais il reste bien trop vague.

Votre objectif consiste-t-il à accéder à un rôle managérial dans votre entreprise actuelle ? Voulez-vous évoluer vers un domaine plus spécialisé tel que la comptabilité juridique ? Peut-être voulez-vous former pour postuler chez l’un des « Big Four » en audit financier ? Quel que soit votre objectif, il doit être spécifique et mesurable.

2. Définissez votre point de départ

Vous devez savoir exactement où vous en êtes avant de décider comment atteindre votre objectif. Faites une évaluation honnête de vos compétences techniques et non techniques. Dans quels domaines excellez-vous ? Quels aspects de votre travail vous passionnent-ils le plus ?

En outre, même si c’est certainement un exercice moins agréable, examinez vos faiblesses à la loupe. Votre efficacité est-elle amoindrie par un manque de compétences ou des mauvaises habitudes ? L’absence de certifications professionnelles est-elle un obstacle dans votre cas ?

Soyez honnête sur vos points forts, vos points faibles, les choses que vous aimez et n’aimez pas. Cette auto-évaluation vous aide à cerner votre objectif à long terme et vous permet de déterminer la marche à suivre pour l’atteindre.

3. Demandez votre route

Informez votre responsable de vos domaines d’intérêt et sollicitez son avis et son assistance. Votre plan de carrière est-il aligné sur les perspectives de votre supérieur vous concernant ? Peut-il vous conseiller des opportunités de formation ou vous confier des projets plus ambitieux qui vous prépareront au poste que vous visez ? Existe-il des moyens d’atteindre votre objectif auxquels vous n’aviez pas pensé ?

Il est bien évidemment avantageux de travailler pour un employeur qui vous présente les évolutions de carrière potentielles et vous aide à passer au niveau supérieur, mais il n’en reste pas moins que c’est vous qui devez rester aux commandes. Une bonne idée est d’essayer de trouver un mentor. Les mentors vous apportent un soutien continu, un avis objectif, des connaissances issues du monde réel et des conseils de networking. Si votre entreprise ne possède pas de programme officiel de mentorat ou si vous recherchez un poste en externe, demandez à un membre de votre réseau professionnel dont les opinions vous inspirent confiance s’il accepterait de vous aider.

4. Fixez-vous des jalons

Un objectif très ambitieux peut parfois paraître intimidant et inaccessible : dans ce cas, fractionnez-le en une série d’objectifs plus modestes. Définissez des objectifs et des étapes clairs et précis et fixez des échéances pour la réalisation de ces objectifs intermédiaires.

Par exemple, si vous souhaitez devenir chef de service, les principales étapes pourraient être de faire une formation en leadership ou de reprendre des études pour obtenir un MBA. Vous pourriez aussi tenter d’obtenir un rôle dirigeant auprès du groupe local d’une association professionnelle.

Lorsque vous franchissez un jalon, prenez le temps d’y réfléchir et de savourer votre réussite. Le fait de prendre conscience de vos succès tout au long de votre évolution vous permet de conserver votre énergie au fur et à mesure que vous vous approchez de votre objectif ultime.

5. Gardez votre détermination

Tout voyage digne de ce nom vous confrontera très probablement à des difficultés et des erreurs de trajectoire. Ne laissez pas ces déceptions inévitables diminuer votre détermination. Lorsque vous tombez sur un obstacle, concentrez-vous et continuez votre route. Une évolution de carrière nécessite non seulement une planification, mais aussi de la volonté et de la discipline. Focalisez-vous sur les enseignements retirés de votre revers et continuez vos efforts !

Consultez nos offres d'emploi

Articles récents