Tous fous des « mad skills », mais c’est quoi au juste?

Par Robert Half on 04/02/2020

Et de trois ! Après les hard skills ou compétences techniques et les soft skills, des compétences liées au savoir-être, voilà que les recruteurs s’attardent sur les mad skills des candidats.

De la folie on vous dit !

Les « mad skills », c’est quoi ?

S’il est facile de les distinguer des « hard skills », qui sont des compétences purement techniques et facilement identifiables, on peut légitimement se demander en quoi elles diffèrent des « soft skills », ces compétences comportementales propres à chacun ?

La réponse est simple : les « mad skills » sont en réalité des « soft skills » particulièrement rares ou accentuées à un point remarquable, à savoir des compétences hors du commun dont vous avez fait l’acquisition au cours de vos :

  • loisirs,
  • passions,
  • voyages, etc. 

Bref, un savoir-faire et/ou un savoir-être bien à vous et qui vous démarque du reste des candidats et que vous devez à tout prix mettre en avant pour séduire les recruteurs, cabinets de recrutement et DRH.

Les « mad skills » sont également utiles pour apprendre à mieux valoriser les reconversions professionnelles qui apportent dans un métier les savoir-faire d’un autre, les compétences acquises en autodidacte. Associé à vos autres compétences, ce petit grain de folie pourrait bien faire la différence dans des boites qui cherchent à innover en permanence, voire à disrupter leur marché.

Atypique vous êtes, atypique vous devez rester.

3 mad skills très prisées en entreprise

  • La capacité à se tromper : non vous ne rêvez pas, avoir échoué est une compétence réellement appréciée par les recruteurs.
    Donc, si lors de vos études ou de votre expérience professionnelle, vous avez échoué sur un dossier, un projet, voire mis en difficulté une entreprise, eh bien parlez-en tout de go. Ou plutôt, expliquez en détail comment vous analysez ce qui vous a conduit à cet échec et surtout, les enseignements que vous en avez tirés. Echouer oui, mais apprendre de ses échecs c’est encore mieux. Attention, toutes les entreprises ne sont pas aussi réceptives à cette "mad skill". Le droit à l’erreur parlera toujours davantage à un fondateur (trice) de start up qu’à un responsable recrutement d’un grand groupe très formaté. 
  • Faire preuve d’altruisme : contrairement aux idées reçues, se soucier du bien d’autrui de manière complètement désintéressée est un comportement qui a tout à fait droit de cité en entreprise.
    Donc, si vous êtes bénévole dans une association d’aide au retour à l’emploi, un établissement d’enseignement, si vous avez joué le rôle de mentor pour d’anciens collègues… mentionnez-le en entretien de recrutement et sur votre CV dans la catégorie « centres d’intérêt ».
    Cette faculté à vous mobiliser pour le bien d’autrui sans rien en attendre en retour laisse en effet à penser que vous serez capable au quotidien de transmettre vos connaissances et de faire grandir votre entourage professionnel. Le bon profil pour un poste de manager-coach ! 
  • Se la jouer pompier de service : que vous ayez été remplaçant au pied levé d’une équipe de foot, bénévole dans une association locale, présidente par intérim d’un club de sport… bref que vous ayez dû faire vos preuves dans une situation critique et/ou avec peu de moyens, est tout à votre honneur.
    Donc, détaillez ces expériences aux recruteurs qui détecteront d’emblée en vous une capacité à agir et à surmonter des obstacles avec des moyens limités.
    Pour résumer : vous êtes un candidat qui ne quitte pas le navire au premier coup de vent et qui mieux, cherche des solutions innovantes et probantes pour redresser la barre.

A retenir 

Etre doté uniquement de ‘mad skills’ ne suffit pas pour gagner la confiance d’un recruteur. C’est la combinaison de hard, soft et mad skills qui vous fera sortir du lot !

 

Nous sommes des experts du recrutement

Découvrez nos offres d’emploi

Postulez

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :
Entretiens : moins c'est mieux !
Entretien d'embauche : soigner sa communication non verbale
10 qualités à mettre en avant lors d’un entretien d’embauche

Articles récents